Vive le printemps ... sauf quand on a une allergie au pollen !

Article créé le 19/03/2012 - 16h48 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/03/2012 - 16h48
-A +A

C'est le printemps et les allergiques commencent à nouveau leur calvaire annuel. En hiver, normalement, les pollens les laissent tranquilles. Une saison plus tranquille qui a cette année été prolongée par la vague de froid du mois de février. Mais là on ne peut plus reculer, aulne et noisetier répandent leurs semences dans l'air, et le temps des éternuements est bel et bien revenu parmi nous…

PUB

Les allergies respiratoires ne sont pas synonymes de rhume des foins

Les allergies respiratoires, dans la grande majorité des cas, se manifestent par une rhinite allergique. A savoir toute une collection de symptômes charmants:

  • Nez qui coule avec beaucoup d'abondance ("comme un robinet" disent souvent ceux qui sont affectés)

  • Eternuements en rafale, surtout le matin (ce qui est déplaisant pour tous les gens qui sont dans le coin, mais surtout épuisant pour les allergiques)

  • Souvent, s'ajoutent à cela d'autres joyeusetés, notamment de la conjonctivite ou de la toux.

Avec tous ces signes, nous avons fait le tour des symptômes les mieux connus. Mais ce n'est pas tout!

D'autres aspects moins connus des allergies respiratoires sont tout aussi handicapants pour ceux qui en souffrent. On peut ainsi signaler des troubles du sommeil, une irritabilité, des difficultés à se concentrer, et autres.

Tout ceci fait que les personnes affectées rapportent une grande fatigue et une baisse importante de leur productivité pendant la saison des allergies.

Les allergies au pollen, pas seulement en été!

Ces allergies respiratoires sont souvent appelées "rhume des foins". Il est vrai que la période des foins est terrible pour les allergiques aux pollens de graminées (c'est-à-dire toutes les herbes, mais aussi le blé et la plupart des autres céréales).

Comme il y en a beaucoup dans notre environnement et qu'elles pollinisent toutes entre mai et août (selon les régions et les années), les mois chauds sont difficiles à vivre pour les personnes allergiques.

Mais il serait bien optimiste de croire que la seule saison des allergies respiratoires est l'été… En effet, comme on le voyait, les premiers pollens font leur apparition en février/mars, et à partir de là ça n'arrête grosso modo pas jusqu'au mois de septembre. Vous trouverez un calendrier pollinique précis sur le site www.airallergy.be.

Billet initialement publié le 19/03/2012 - 16h48 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/03/2012 - 16h48
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Allergie croisée : pollens et aliments Publié le 10/05/2016 - 16h16

L' allergie croisée , bien qu'en constante augmentation, reste peu connue. Si certaines sont intuitives comme une allergie croisée à deux pollens ou à deux aliments d'origine proche, d'autres sont plus surprenantes. C'est notamment le cas de l'allerg...

Questions autour de la rhinite Mis à jour le 27/05/2002 - 00h00

Rhume des foins et asthme sont souvent les expressions d'une allergie . Comment éviter le passage de l'une à l'autre ? Quels sont les traitements efficaces chez l'adulte et chez l'enfant ? Les réponses d'un allergologue et pneumologue pédiatre, le Dr...

Plus d'articles