• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    1 avis
  • Commentaires (0)

Santé osseuse: l'apport en caroténoïdes serait protecteur

Santé osseuse: l'apport en caroténoïdes serait protecteurLe calcium n'est pas le seul nutriment indispensable pour faire de vieux os. Plusieurs éléments du règne végétal semblent jouer un rôle non négligeable dans la minéralisation de notre squelette. Parmi eux, les caroténoïdes, des pigments colorés des fruits et légumes jaunes, oranges et rouges. Explication.

Quelques études préliminaires menées chez l'homme suggèrent que les caroténoïdes inhiberaient la résorption osseuse (sa disparition progressive avec l'âge) et stimuleraient la prolifération et la différenciation des ostéoblastes, à savoir les cellules à l'origine de l'ossification. Les individus atteints d'ostéoporose ont, selon certaines études, des concentrations sanguines de caroténoïdes inférieures à celles observées chez les sujets sains. De plus, la consommation de caroténoïdes, et de fruits et légumes en général, a un effet positif sur la santé osseuse.
Plusieurs caroténoïdes, comme le lycopène, le bêta-carotène, ou encore la bêta-cryptoxanthine, ont montré des effets intéressants en stimulant la synthèse et/ou en prévenant la résorption osseuse. Néanmoins, les preuves épidémiologiques sur l'effet de l'apport de caroténoïdes sur la santé osseuse sont moins nombreuses.

Carotte, tomate, poivron, saumon...

Les principales sources de caroténoïdes dans l'alimentation sont les fruits et légumes. Ceux présentant une couleur rouge, orange ou jaune sont ceux les plus susceptibles de contenir de grandes quantités de caroténoïdes.
Certains caroténoïdes, tels que la lutéine, le bêta-carotène ou l'astaxanthine, sont également présents dans des sources animales (foie, beurre, saumon, jaunes d'oeufs). Ces derniers proviennent de la concentration des caroténoïdes le long de la chaîne alimentaire.

Les carottes ne sont pas cuites

Des chercheurs américains ont évalué la relation entre apport en caroténoïdes et la Densité Minérale Osseuse (DMO) de la hanche, de la colonne et de la tête du radius pendant 4 ans chez 334 hommes et 540 femmes âgés de 75 ans en moyenne.
Ils ont observé, chez les femmes, une association entre les apports en lycopène et les changements de DMO au niveau de la colonne lombaire. Chez les hommes, l'association était significative pour les apports de caroténoïdes totaux, de bêta-carotène, de lycopène et de lutéine+zéaxanthine pour la DMO du trochanter (chacune des deux apophyses de l'extrémité supérieure du fémur).
Ces résultats supportent donc le rôle bénéfique des caroténoïdes dans le maintien de la DMO des personnes âgées. Ils soutiennent donc la nécessité, avec l'âge, de certes consommer suffisamment de produits laitiers, mais de conserver aussi un apport suffisant en fruits et légumes, en privilégiant la variété des couleurs.

Article publié par le 13/01/2009

Sources : Sahni S et al, American Journal of Clinical Nutrition, décembre 2008.

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services