L’ostéopathie: une arme contre les douleurs articulaires?

Mise à jour par Julie Luong, journaliste santé le 05/10/2012 - 12h12
-A +A

Les motifs de consultation en ostéopathie sont souvent les mêmes: mal au dos, mal au cou.

Bref mal aux articulations!

Mais quelle est l’action de l’ostéopathie sur ce type de douleurs? Est-elle compatible avec d’autres approches?

PUB

Douleurs articulaires: le dos en première ligne

Aujourd’hui, les douleurs articulaires, aussi appelées douleurs musculo-squelettiques, font partie des plaintes les plus fréquentes! Épaules, coudes, poignets, mains, hanches, genoux, pieds: toutes les parties du corps peuvent être concernées. Mais c’est surtout le dos, des cervicales aux lombaires, qui nous fait souffrir...

La colonne vertébrale étant composée de vertèbres reliées par de petites articulations, on parlera là aussi de douleurs articulaires.

L’ostéopathie contre les douleurs articulaires

En ostéopathie, ces douleurs articulaires représentent environ 80% des motifs de consultation.

À raison, puisque l’ostéopathie est aujourd’hui reconnue comme efficace contre les maux de nuque et du bas du dos par plusieurs études scientifiques*.

En consultation, le rôle de l’ostéopathe sera d’abord de distinguer un problème purement ostéo-squelettique (par exemple lié à une maladie chronique) d’un problème fonctionnel, qui relève de son domaine.

 

Initialement publié par Julie Luong, journaliste santé le 11/10/2012 - 00h00 et mis à jour par Julie Luong, journaliste santé le 05/10/2012 - 12h12

«État des lieux de l’ostéopathie et de la chiropraxie en Belgique» du KCE, 2011,https://kce.fgov.be/sites/default/files/page_documents/kce_148b_ostéopathie_et_chiropraxie_en_belgique.pdf.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Que soigne l'ostéopathie? Mis à jour le 05/07/2010 - 00h00

L'ostéopathe réalise des manipulations afin de corriger les déplacements des organes, du squelette et des muscles, susceptibles d'entraver la circulation sanguine et lymphatique et de contribuer à des maladies.

Ostéopathie : craquera, craquera pas ? Publié le 15/11/2016 - 12h47

Le craquement sinistre qui retentit quand le praticien manipule un membre, c’est un cliché… qui a sa part de vérité ! Mais pourquoi craquons-nous parfois quand nous allons chez l’ostéopathe ? Et faut-il le craindre ou le souhaiter ?

Plus d'articles