Internet et votre mémoire, amis ou ennemis?

Article créé le 25/07/2011 - 11h02 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/07/2011 - 11h02
-A +A

Nous avons tendance à utiliser internet, et plus précisément Google, comme une sorte de "mémoire extérieure". Est-ce bon ou mauvais pour nos cerveaux?

PUB

Internet, notre mémoire extérieure

De la date de l'anniversaire de notre cousine à la recette du crumble en passant par le contenu de nos placards, les informations dont nous avons besoin chaque jour sont innombrables. Et avec la meilleure volonté du monde, il est pratiquement impossible de se rappeler de tout. C'est pourquoi nous comptons sur des mémoires extérieures: un agenda, une mère qui  a fait le crumble mille fois et connaît la recette par cœur, ou une liste de courses. Aujourd'hui, dans de nombreux domaines, la mémoire extérieure par excellence, c'est internet. Vous apercevez dans une série un acteur dont vous avez oublié le nom? En trois clics et deux minutes, vous avez la réponse. Un doute soudain sur l'équipe qui a gagné le championnat de Belgique l'année où vous avez rencontré votre amoureux? Idem.

Internet est-il mauvais pour nos cerveaux?

Avoir un accès pratiquement permanent à toutes ces informations est, bien entendu, un avantage sérieux de notre vie moderne. Mais est-ce vraiment bon pour nous? Selon une étude récente (1), le simple fait de savoir qu'une information va être disponible dans le futur sur internet diminue notre capacité à la retenir. En revanche, nous augmentons notre mémoire de l'endroit où nous pourrons trouver l'information. C'est ce que les chercheurs appellent l'effet Google: nous oublions les faits, mais nous sommes de plus en plus forts pour les retrouver… à condition d'être connectés.

Billet initialement publié le 25/07/2011 - 11h02 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/07/2011 - 11h02
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer? Publié le 08/12/2014 - 09h24

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone...… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzh...

Mémoire : 3 atouts pour la protéger Publié le 04/04/2017 - 17h11

Les pertes de mémoire liées à l'âge sont toujours angoissantes, parce qu'elles évoquent le spectre de la maladie d'Alzheimer. Cependant, même jeune, il arrive que les performances de notre mémoire ne nous paraissent pas satisfaisantes. A court ou à l...

Repérer la maladie d’Alzheimer sans se tromper Publié le 24/05/2017 - 11h39

Inattentions fréquentes, pertes d’objets répétées… la maladie d’Alzheimer semble une évidence. Pourtant, très souvent, ces signes sont simplement le reflet du vieillissement normal de la mémoire . Savoir repérer la maladie, c’est permettre un diagnos...

Plus d'articles