Fibrome, quel risque pour la fertilité?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/04/2012 - 11h18
-A +A

PUB

Traitement du fibrome: quels sont les risques de stérilité?

Il existe plusieurs traitements, dont le choix dépend des symptômes, du volume de la tumeur et des souhaits en matière de grossesse.

Les traitements vont de la simple surveillance aux médicaments, de l’ablation de l’utérus à la myomectomie, en passant par l’embolisation de l’artère utérine.

  • Les traitements médicamenteux sont hormonaux (pilule, agonistes de la gonadotrophine), susceptibles de réduire les symptômes relatifs aux saignements notamment.
  • La myomectomie: cette ablation du fibrome uniquement, préserve la fertilité, mais impose dans certains cas un accouchement par césarienne.
  • L’embolisation de l’artère utérine: il s’agit de bloquer l’irrigation sanguine de l’utérus, ce qui induit une rétraction de celui-ci, favorable à l’atténuation, voire la disparition des symptômes. Cette intervention est à réserver aux femmes qui ne veulent plus d’enfant.
  • L’hystérectomie: cette ablation totale de l’utérus rend impossible toute grossesse.
  • L'ablation de l’endomètre: cette alternative à l’hystérectomie est plus conservatrice car elle ne vise qu’à supprimer la muqueuse utérine. Résultat, l’abondance des règles disparaît ainsi que les douleurs inhérentes. Mais là encore, cette intervention implique de ne plus vouloir d’enfant. 

Il est donc impératif de tenir compte du désir d’enfant de la patiente dans le choix du traitement du fibrome utérin.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 27/01/2012 - 16h25 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/04/2012 - 11h18

Khaund A. et al., “Impact of fibroïds on reproductive function”, Best Pract Res Clin Obstet Gynaecol. 2008 Aug; 22(4):749-60.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB