Dormir à deux rend les hommes moins intelligents

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 30/09/2008 - 00h00
-A +A

Dormir en couple diminue vos capacités intellectuelles. En effet, quand vous partagez votre couche, vous dormez moins bien et êtes, par conséquent, en moins bonne forme intellectuelle en journée. Cet effet serait surtout marqué chez les hommes, d'après une étude autrichienne.

PUB

Des chercheurs de l'université de Vienne ont étudié dix couples. Les vingt hommes et femmes avaient entre 20 et 30 ans, n'étaient pas mariés et n'avaient pas d'enfants.
Chaque couple a dormi dix nuits ensemble et dix nuits séparément. Par l'intermédiaire d'un journal du sommeil, basé sur un questionnaire et les pulsations, les scientifiques ont étudié le schéma de sommeil de ces dix couples. En journée, ils leur ont demandé d'effectuer un test cognitif des plus simples. En effet, un manque de sommeil entraînerait une baisse des capacités intellectuelles. Ils ont aussi mesuré le niveau des hormones de stress dans leur sang.

Capacités intellectuelles

Les hommes affirmaient spontanément dormir mieux avec leur partenaire. Toutefois, les différents tests prouvaient le contraire dans la pratique. Chez les hommes, mais aussi chez les femmes, le sommeil était davantage troublé quand ils dormaient ensemble, même s'ils n'avaient pas de rapports sexuels.
Les femmes reconnaissaient quant à elles dormir mieux seules qu'à deux. Pourtant, partager leur lit est moins problématique pour les femmes, comme en a conclu l'étude autrichienne. En effet, celles-ci dormaient plus profondément, étaient mieux reposées et avaient un score relativement plus important aux tests que les hommes.
Dormir seul ou à deux influencait aussi la mémoire des rêves. Les femmes avaient des souvenirs plus précis après une nuit en solitaire, tandis que les hommes se souvenaient mieux de leurs rêves après une nuit où ils avaient fait l'amour.

Peu d'implications

Le docteur Patrick Alexander du laboratoire du sommeil de Renaix a connaissance de cette étude, mais n'y attache pas ou peu d'implications. "Il est certes intéressant de connaître les résultats de l'étude autrichienne, mais nous n'allons certainement pas conseiller aux gens de dormir seuls."
Les éventuelles explications se limitent à des approximations. "Il se peut que les hommes soient, du point de vue de l'évolution, davantage destinés à rester éveillés la nuit. Mais, comme je l'ai déjà dit, ce ne sont que de pures suppositions. Quoi qu'il en soit, il n'est pas exact que les femmes produisent plus de mouvements ou de sons pendant leur sommeil. Au contraire, les hommes ronflent plus que les femmes."

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le 30/09/2008 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles