Code européen contre le cancer

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 28/10/2003 - 00h00
-A +A

Le cancer représente un important problème de santé publique et constitue une cause importante de mortalité prématurée et évitable au sein de l'Union européenne. C'est dans ce contexte qu'a vu le jour un nouvel outil de prévention : le " Code européen contre le cancer ", édité par la Fondation Belge contre le Cancer dans le cadre de la Semaine européenne contre le cancer.

PUB

En Belgique, chaque année, plus de 40.000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués et 27.000 personnes décèdent des suites de cette maladie. La prévention est la seule mesure que nous puissions prendre pour diminuer le risque d'être atteint par ce fléau. Une mesure qui n'est pas négligeable puisque 7 cancers sur 10 seraient liés à notre mode de vie. En d'autres termes, la facon dont nous vivons augmente ou diminue fortement notre risque individuel d'être un jour confronté au cancer. La prévention n'est malheureusement par une " assurance tous risques ", mais elle donne à chacun la possibilité d'agir pour augmenter ses chances d'être et de rester en bonne santé.

Code européen contre le cancer

Ce code se présente sous la forme de 11 recommandations qui, si elles sont suivies, pourraient, dans de nombreux cas, réduire le risque d'apparition de certains cancers et, par conséquent, la mortalité, tout en améliorant d'autres aspects de la santé. Sachez aussi qu'il existe des programmes de Santé Publique visant à prévenir le développement de certains cancers ou augmenter leur chance de guérison.

  • 1 Ne fumez pas. Si vous fumez, arrêtez le plus vite possible. Si vous ne pouvez vous arrêter, évitez de fumer en présence des autres.
  • 2 Perdez vos kilos superflus.
  • 3 Pratiquez régulièrement une activité physique.
  • 4 Consommez chaque jour des fruits et légumes : mangez-en au moins 5 portions. Limitez votre consommation d'aliments riches en graisses d'origine animale. Variez votre alimentation.
  • 5 Si vous buvez de l'alcool (bière, vin, apéritifs ou alcools forts), ne dépassez pas 2 verres par jour si vous êtes un homme, 1 verre par jour si vous êtes une femme.
  • 6 Limitez votre exposition au soleil. Il est particulièrement important de protéger les enfants et les adolescents. Les personnes sujettes aux coups de soleil doivent se protéger tout au long de leur vie.
  • 7 En cas d'exposition professionnelle ou environnementale, appliquez de manière stricte les mesures de protection concernant l'exposition à des substances cancérigènes connues. Suivez les consignes de protection vis-à-vis des rayonnements radioactifs.
  • 8 Les femmes de plus de 25 ans devraient subir un dépistage du cancer du col de l'utérus.
  • 9 Les femmes de plus de 50 ans devraient participer aux campagnes de dépistage du cancer du sein par mammographie (mammotest).
  • 10 Les hommes et les femmes de plus de 50 ans devraient participer au dépistage du cancer colo-rectal.
Ce code se présente sous la forme de 11 recommandations qui, si elles sont suivies, pourraient, dans de nombreux cas, réduire le risque d'apparition de certains cancers et, par conséquent, la mortalité, tout en améliorant d'autres aspects de la santé. Sachez aussi qu'il existe des programmes de Santé Publique visant à prévenir le développement de certains cancers ou augmenter leur chance de guérison.
Publié par C. De Kock, journaliste santé le 28/10/2003 - 00h00 " Code européen contre le cancer ", Votre guide santé, Fondation Belge contre le Cancer, octobre 2003.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Vent d'optimisme sur la survie après cancer Mis à jour le 05/11/2002 - 00h00

L'espérance de vie à long terme après un diagnostic de cancer est bien meilleure que ne laissent présager les évaluations conventionnelles. Devenues obsolètes, elles ne représentent plus la réalité, notamment en ne tenant pas compte des progrès réali...

Plus d'articles