Asthmatiques : privés de sortie par temps d'orage

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé, adapté par Marion Garteiser le 21/08/2007 - 00h00
-A +A

La saison des pollens est préjudiciable aux personnes souffrant d'asthme. Mais il existe une autre condition climatique fortement associée aux crises d'asthmes : les orages. En conséquence, il est recommandé aux asthmatiques d'éviter les sorties quand tonnerre et éclairs sont de la partie…

PUB

Les périodes de pollinisation sont bien connues pour favoriser la survenue des allergies respiratoires ou les aggraver. Mais il existe une autre caractéristique climatique à risque pour les patients allergiques et notamment les asthmatiques, c'est l'orage.

L'orage est à l'origine d'épidémies de crises d'asthme

Des "épidémies" de crises d'asthme survenues au cours d'un orage ont d'ailleurs été décrites dans plusieurs villes comme à Londres et à Birmingham en Grande-Bretagne, à Naples en Italie, à Melbourne et à Wagga Wagga en Australie.
En juin 1944 en Grande-Bretagne par exemple, 100 admissions aux urgences ont été enregistrées dans le sud du pays où de violents orages avaient éclaté. Et en 1997, en Australie, ce sont 215 personnes qui se sont présentées aux urgences pour des crises d'asthme!

Autre point important à préciser, les crises d'asthme rapportées par temps d'orage ne concernaient pas que des personnes asthmatiques. En effet, dans nombre de cas, il s'agissait d'une première crise d'asthme.

Des particules allergiques extrêmement fines

Le lien entre asthme et orage a déjà été éudié à plusieurs reprises. Il semble que les conditions particulières d'un orage - vent, baisse des températures - favorisent l'accumulation près du sol (et de nos poumons…) des pollens allergisants. De plus, les fortes pluies provoquent la rupture des grains de pollens et la libération de leur contenu, comprenant des particules allergiques extrêmement fines qui pénètrent donc plus facilement et plus profondément dans les poumons, entraînant des crises plus graves.

En pratique, les sorties par temps d'orage sont déconseillées aux asthmatiques afin d'éviter un contact massif avec les particules allergiques.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé, adapté par Marion Garteiser le 21/08/2007 - 00h00 D'Amato G. et coll., Allergy, 62 (1) : 11-6, 2007.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
La rhinite allergique favorise l'asthme Mis à jour le 08/11/2005 - 00h00

Les asthmatiques souffrent souvent de rhinite allergique , laquelle constitue un facteur aggravant de l' asthme . Mais inversement, les patients atteints de rhinite allergique développent plus souvent un asthme. Ainsi, en cas de rhinite allergique, i...

Asthme : quels sont les signes ? Publié le 05/05/2014 - 17h15

On compte près d'un million d’asthmatiques en Belgique. Une cause allergique est retrouvée dans la grande majorité des cas. Comment reconnaître un asthme ? Quels sont les symptômes typiques de la maladie ?

Plus d'articles