L'arthrose du genou ou de la hanche : seniors, luttez contre les idées reçues !

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/04/2002 - 00h00
-A +A

Trop souvent on traduit le mot " arthrose " par un " c'est-normal-à-mon-âge " désabusé. Si le vieillissement est une réalité incontournable, l'arthrose n'est pas une fatalité mais une maladie, certes liée à l'âge, mais dont les complications se préviennent et se soignent, pour peu que l'on s'en soucie…Pour commencer, il faudra sûrement balayer quelques vieilles convictions…

PUB

" L'arthrose, ce n'est pas grave "

L'arthrose correspond à l'ensemble des affections douloureuses et invalidantes liées à la destruction du cartilage articulaire. De fréquence considérable, elle représente, avec les démences, la principale cause de perte d'autonomie des seniors, bien avant les conséquences des maladies cardio-vasculaires ou du diabète. S'il est vrai qu'elle n'est pas fatale, elle reste souvent incurable, entraînant de lourds retentissements médicaux et sociaux. Les os et les articulations se transforment avec l'âge, c'est un fait. Mais ces transformations n'empêcheront jamais de marcher. L'arthrose, par contre, est une maladie ostéo-articulaire aux conséquences parfois catastrophiques pour la mobilité et la qualité de vie. Il faut donc la distinguer du processus normal de vieillissement. Cette idée ne semble pas si facile à intégrer, vu le retard important de prise de conscience, comparativement aux autres maladies chroniques comme le diabète ou l'asthme…

" Il vaut mieux que j'arrête l'activité physique"

Alors que la raideur ou les douleurs font peu à peu renoncer aux efforts physiques, rendant parfois même la marche difficile, certains peuvent supposer que seul le repos absolu pourra les soulager. Cependant, s'il est juste d'économiser une articulation, il ne faut pas cesser de l'utiliser convenablement. La rééducation fonctionnelle dans le cadre de la coxarthrose (arthrose de hanche) ou de la gonarthrose (arthrose du genou) a fait la preuve de son efficacité. N'oublions pas qu'une articulation se compose d'os, mais aussi de cartilage, de ligaments et de muscles. La réalisation régulière d'exercices physiques, dirigés par un kinésithérapeute, permet le plus souvent de lutter contre les manifestations douloureuses, d'entretenir la mobilité articulaire, d'entretenir les muscles et d'éviter l'apparition d'attitudes vicieuses.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 08/04/2002 - 00h00

Dr Stéphanie Lehmann. Pendleton A. et Al. Ann Rheum Dis 2000 ; 59 : 936-44. Rouillon O. Réeducation fonctionnelle, auto-réeducation et éducation des patients dans l'arthrose du membre inférieur. La revue du Praticien 2002 ; 52 : 17-20

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Le Tai Chi au secours de l'arthrose du genou Mis à jour le 07/12/2009 - 00h00

Que fait-on en cas d'arthrose localisée au niveau du genou? On prend classiquement un antalgique ou antidouleur, et on fait du stretching! Et si vous vous laissiez tenter par quelques séances hebdomadaires de Tai Chi pour améliorer votre arthrose du...

Plus d'articles