• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    0 avis
  • Commentaires (0)

œuf et cholestérol : ne pas en faire tout un plat !

œuf et cholestérol : ne pas en faire tout un plat !L'Œuf n'a généralement pas bonne presse, en raison de sa richesse en cholestérol. C'est dénigrer trop vite un aliment que Mère Nature a doté de bien d'autres atouts nutritionnels. Et comme l'Œuf de Colomb, il fallait y penser !

Lorsqu'on parle du cholestérol, le premier aliment qui nous vient à l'esprit est systématiquement l'Œuf. Alors, coupable ou non coupable ? Dans ce domaine, il semble toutefois qu'il faille…marcher sur des Œufs !

Etouffé dans l'oeuf

Certes, un taux élevé de cholestérol sanguin augmente le risque de développer des maladies cardiovasculaires. Mais il faut savoir, avant toute chose, que l'essentiel (80%) du cholestérol est synthétisé dans l'organisme par le foie. Les 20 % restants sont apportés via les aliments et, notamment, les Œufs et ovoproduits (produits dérivés de l'Œuf, tels que le blanc, le jaune, liquide, concentré…). Les autres sources sont la viande, les laitages et les fruits de mer (moule, crevettes…).Des études ont montré que cette quantité de cholestérol dite " exogène " (de l'extérieur) n'a en fait qu'une influence limitée sur la cholestérolémie chez la plupart des individus. En réalité, ce sont surtout les acides gras saturés provenant des aliments gras d'origine animale (lait, viande et sous-produits) qui élèvent fortement le taux de cholestérol. Avec ses 270 mg de cholestérol sur la balance, l'Œuf ne mérite donc pas tout " l'abattage " médiatique qui plane autour de lui et ne doit pas être mis invariablement dans le même panier…

Rien que du bon gras

De plus, par rapport à des aliments comme la viande et les produits laitiers, l'Œuf peut s'enorgueillir d'un profil lipidique exemplaire : 50 % d'acides gras monoinsaturés, 15 % d'acides gras polyinsaturés et seulement 35 % d'acides gras saturés (près du double chez les produits bovins).Les acides gras monoinsaturés jouent un rôle protecteur vis-à-vis des problèmes cardiovasculaires puisque -paradoxalement pour l'Œuf- ils diminuent le cholestérol total et le mauvais cholestérol. Les acides gras polyinsaturés de la série oméga-6 (l'acide linoléique), dont l'Œuf est riche, ont aussi un effet hypocholestérolémiant. L'Œuf contient un peu de l'autre acide gras essentiel oméga-3, l'acide gras alpha-linolénique, qui abaisse non pas le cholestérol, mais les graisses du sang, les triglycérides.

Article publié par le 03/06/2003

Sources : L'oeuf et la Santé. Centre de Documentation sur l'oeuf et les ovoproduits. 209, Rue de l'Université- 75007 Paris. http:://www.oeufs-asso.com. http :www.belovo.com

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Oeuf de caille

  • La caille est un oiseau très prolifique. Elle commence à pondre dès l'âge de six semaines et elle fournit de deux cents ...
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
Index ArchivesIndex alphabétiqueIndex des recettesIndex top recherche
Les services