PUBLICITÉ

Pourquoi a-t-on mal à la tête ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 11h00
-A +A

Avoir mal à la tête ne signifie pas forcément que l'on souffre de migraine. Il existe de nombreuses autres raisons d'avoir mal à la tête. Explications.

PUB

Migraine et mal de tête de tension : deux maladies

Douleurs, picotements, fourmillements, brûlures, écrasements ressentis au niveau de la boîte crânienne, sont autant de qualificatifs utilisés pour décrire le mal de tête. La migraine, bien connue pour être à l'origine du mal de tête, n'est pas la seule cause. Le mal de tête est le symptôme d'une multitude d'autres maladies...

On distingue classiquement la vraie migraine, dont le diagnostic est très bien codifié (voir ci-dessous), de la céphalée de tension ou mal de tête de tension (étroitement lié au stress). Ce sont deux maladies qui se traduisent toutes les deux par des maux de tête mais qui nécessitent une prise en charge spécifique.
Parallèlement, le mal de tête peut aussi être le symptôme d'une autre affection, allant du traumatisme (un choc à la tête), à la sinusite.

Le mal de tête peut aussi être le symptôme d'une autre maladie

Certaines maladies, ou situations, sont connues pour provoquer un mal de tête :

  • Les menstruations (règles)
  • Un effort physique - on parle alors de céphalée à l'effort
  • La consommation de certains additifs alimentaires (exhausteurs de goût, conservateurs)
  • Certains médicaments (antagonistes du calcium, dérivés nitrés...)
  • Certains troubles de la vue (myopie, hypermétropie, presbytie)
  • Une poussée d'hypertension artérielle
  • Une sinusite
  • La fièvre, quelle que soit son origine.

Certaines causes de maux de tête, beaucoup plus rares, peuvent être graves :

  • Le glaucome aigu.
  • Une méningite.
  • Une thrombose veineuse cérébrale (obstruction d'un vaisseau sanguin cérébral).
  • Une hypertension à l'intérieur de la boîte crânienne.
  • Un traumatisme crânien.
  • L'algie vasculaire de la face ou céphalée de Horton.
  • Une tumeur cérébrale.
  • L'insuffisance rénale.
  • Une anémie sévère.
  • Une hypoxie (manque d'oxygénation des tissus).
  • L'intoxication au monoxyde de carbone.
Un mal de tête inhabituel, plus violent que d'habitude, ou qui ne passe pas, mérite toujours d'être exploré.

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 11/01/2010 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 11h00

"La migraine, la comprendre et la guérir définitivement", Thomas J. et coll., Editions Heures de France, 2006; "Les migraines, tempête sous un crâne", Recherche et Santé, Fondation pour la Recherche Médicale, juillet 2004.

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Migraines : quels traitements et solutions ? Publié le 31/03/2017 - 10h03

La migraine ne présente aucun risque vital pour celui qui en souffre, mais peut en revanche gâcher la vie, surtout lorsque la douleur devient chronique. Quels sont les traitements naturels et médicamenteux pour prévenir et combattre les crises de mig...

Attention à la céphalée de la crème glacée Publié le 10/03/2017 - 12h35

Non, ce n'est pas une blague ! Rien qu'en mangeant de la crème glacée, pas mal de personnes peuvent éprouver une violente douleur à la tête, surtout en été mais aussi pendant toute l'année.

Migraine : plus qu’un simple mal de tête... Publié le 31/03/2017 - 10h00

Pendant une crise de migraine , il est impossible, pour la plupart des gens, d’aller travailler ou de se rendre à l’école. D’où l’importance de traiter cette maladie, qui est bien plus qu’un mal de tête : nausées, vomissements et pire sont fréquents....

Plus d'articles