Personnes âgées: comment les aider à bien prendre leurs médicaments?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/11/2009 - 00h00
-A +A

PUB

Que faire en pratique?


Si le pilulier est très utile (une boîte comprenant plusieurs cases: une pour les pilules à prendre le matin, le midi, l'après-midi, le soir), il a l'inconvénient de devoir être rechargé tous les jours, ce qui est très fréquent.
En revanche, le semainier est idéal. Il se recharge une fois par semaine avec les médicaments nécessaires pour toute la semaine. Cette opération se fait tranquillement, par la personne concernée, au domicile, sans stress et à un moment jugé le plus propice.
À noter que le fait de retirer les comprimés ou gélules des blisters pour quelques jours n'est pas gênant.
Le pilulier journalier est à réserver aux voyages, aux week-ends et aux séjours courts.

À savoir: les médecins ont à charge de vérifier les risques de contre-indications et d'interactions entre médicaments. À chaque nouvelle prescription, ils revoient les bénéfices/risques de chaque médicament et celui de leur association. Ils proposent également les formes les plus adaptées. Par exemple, les gouttes sont à éviter en raison d'éventuels tremblements. Les pipettes ne sont pas non plus très indiquées, les graduations pouvant être difficiles à voir.

Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à parler de ses difficultés à son médecin. S'il le peut, il réorganisera le traitement pour faciliter le quotidien.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 30/11/2009 - 00h00 Le Quotidien du Médecin, Numéro spécial Observance, 16 novembre 2009
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB