PUBLICITÉ

Epilepsie : une maladie cachée

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 14/12/2001 - 00h00
-A +A

La section belge d'Eucare, acronyme pour European Concerted Action and Research in Epilepsy, a organisé le 12 décembre dernier une conférence de presse afin de présenter le Livre Blanc Européen sur l'épilepsie, ainsi que les différentes associations et leurs actions en faveur des patients.

PUB

En Belgique, on pense que l'épilepsie atteint plusieurs dizaines de milliers de personnes chaque année. L'estimation est difficile car un certain silence règne encore autour de cette maladie toujours considérée par certains comme honteuse.

Difficile à chiffrer

Si l'on se réfère à des données épidémiologiques globales, le chiffre serait compris entre 40.000 et 80.000 personnes pour notre pays. Aujourd'hui, deux personnes par jour sont nouvellement diagnostiquées comme épileptiques dans une ville comme Bruxelles. Ce sont les plus jeunes et les plus âgés qui paient le plus lourd tribut à cette maladie. Ainsi, c'est au cours de la première année de vie que l'on détecte le nombre d'enfants épileptiques le plus important. Les taux restent stables entre 0 et 10 ans puis diminuent régulièrement. En revanche, les études scientifiques ont montré que l'épilepsie touche 1 à 2 % de la population des 75 ans et plus!

Traitements disponibles

La question de l'épilepsie est importante si l'on se souvient que le patient épileptique présente deux à trois fois plus de risques de décéder qu'une personne prise dans la population générale. Le diagnostic prend du temps et ne peut être posé que par un médecin spécialiste. C'est aussi ce dernier qui décidera du traitement à poursuivre. Aujourd'hui, deux possibilités thérapeutiques existent: soit la voie pharmacologique, soit la voie chirurgicale. Cette dernière n'est plus réservée maintenant qu'à un petit nombre de patients. En revanche, de nouveaux médicaments ont fait leur apparition et assurent aux patients une plus grande efficacité, une plus grande sécurité d'emploi avec moins d'effets secondaires permettant ainsi à ces personnes de bénéficier d'une meilleure intégration dans la société. Malheureusement, ces nouveaux médicaments ne sont toujours pas remboursés chez nous…

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 14/12/2001 - 00h00 Renseignements: www.eucare.be
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Epilepsie : avis de tempête dans le cerveau Publié le 16/02/2016 - 12h40

L’épilepsie ? Elle fait peur, mais on la connaît mal. Elle est pourtant le trouble neurologique chronique le plus fréquent après la migraine … Qu’est-ce qui se passe dans un cerveau épileptique ? Quelles sont les conséquences et les solutions ? Faiso...

Epilepsie de l’enfant : des signes souvent trompeurs Mis à jour le 18/11/2015 - 10h08

Chez les enfants, les crises d’épilepsie généralisées associant convulsion-perte de connaissance-secousses des membres sont exceptionnelles. Des signes plutôt discrets -souvent trompeurs- passent la plupart du temps inaperçus. Il faut néanmoins ouvri...

Epilepsie chez l'enfant: ne soyez pas alarmiste ! Publié le 16/02/2016 - 12h38

Se manifestant par des crises récurrentes dues à une activité électrique anormale du cerveau, l'épilepsie touche environ 0,5% de la population. Chez l'enfant, les formes les plus fréquentes d'épilepsie sont celles qui disparaissent en grandissant...

Plus d'articles