Voulez-vous diminuer votre risque de cancer de 30% ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/04/2016 - 12h14
-A +A

Difficile de dire non, n’est-ce pas ? Mais difficile aussi d’imaginer ce qui permettrait de diminuer aussi fortement notre risque. Pourtant, c’est possible, et pas avec une recette miracle douteuse. Au contraire, c’est en appliquant les leçons de la science la mieux comprise que l’on peut y arriver…

PUB

Diminuer son risque de cancer : c’est possible !

Non seulement c’est possible, mais ce n’est pas terriblement compliqué. Il s’agit simplement de respecter un « Code européen contre le cancer » qui a été mis au point par le Centre international de recherche sur le cancer. Celui-ci reprend l’état de la connaissance scientifique sur les causes du cancer, et les moyens de les éviter dans la mesure du possible. Selon le CIRC, respecter tous ces points devrait permettre d’éviter près d’un tiers des morts liées au cancer. Suivez-vous déjà ces recommandations ? Faites le point…

Les 12 règles pour diminuer votre risque de cancer

1) Ne fumez pas. C’est évident et vous le savez déjà, mais si un rappel de plus est utile, le voici ! Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez trouver sur e-santé de nombreux conseils pour arrêter de fumer. Attention, il n’est pas seulement question de cigarette. Toutes les manières de consommer du tabac sont cancérigènes : cigarettes industrielles ou roulées main, chicha, mais aussi tabac à chiquer… et le reste !

2) Allez plus loin qu’arrêter simplement de fumer : respectez et faites respecter les interdictions de fumer dans les lieux que vous fréquentez, interdisez le tabac dans votre domicile.

3) Gardez un poids de forme. Le surpoids est lié à plusieurs formes de cancer, donc garder l’équilibre est capital. Sans parler des risques cardiovasculaires…

4) Soyez physiquement actif ou active au quotidien. Evitez surtout de rester assis toute la journée, profitez de toutes les manières de vous bouger. Marcher, même une petite distance, courir si vous êtes en retard, et bien sûr faire un vrai sport deux ou trois fois par semaine : tout cela vous aide à lutter contre le cancer. Bonus : l’activité physique ne fait pas que prévenir le cancer, il améliore aussi sa guérison et prévient les récidives.

5) Adoptez une alimentation saine. Evitez les aliments que l’on sait cancérigènes, comme la viande rouge et la viande transformée (charcuteries, saucisses…). Limitez vos apports en sel et en aliments très caloriques, ainsi que les boissons sucrées. En revanche, faites toute la place aux céréales complètes, aux légumes secs, et aux fruits et légumes.   

6) Limitez l’alcool autant que possible. Le risque de cancer augmente dès un verre par jour pour les femmes. L’idéal en termes de prévention du cancer est de ne pas boire du tout.

7) Restez à l’abri du soleil. Jamais de bancs solaires, et une protection solaire pour tout le monde. Quant aux enfants, ils ne devraient jamais être exposés au soleil, et méritent donc toutes les précautions.

8) Si vous avez un travail qui présente des risques d’exposition à des substances cancérigènes, respectez toutes les précautions conseillées.

9) Renseignez-vous sur le risque d’exposition au radon que présente votre logement. Vous trouverez toutes les informations, comme le taux de radon dans votre commune ou les mesures à mettre en place pour vous protéger, sur le site de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire.

10) Si vous êtes une femme enceinte, pensez à allaiter, cela réduit votre risque de cancer. Et si vous approchez de la ménopause, renseignez-vous sur les alternatives aux traitements hormonaux substitutifs de la ménopause. Ils augmentent le risque de certains cancers.

11) Souvenez-vous que certains vaccins permettent d’éviter des cancers. Le vaccin contre l’hépatite B est conseillé aux nouveaux-nés parce qu’il prévient des cancers du foie, et celui contre le papillomavirus est recommandé aux jeunes filles : il permet de diminuer le nombre de cancers du col de l’utérus.

12) Ne négligez pas le dépistage systématique du cancer du sein, du cancer du col de l’utérus et du cancer colorectal. Faits dans les règles, ces dépistages sauvent des vies !

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/04/2016 - 12h14 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/04/2016 - 12h14

http://www.prolongitudine.be/

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Plus d'articles