PUBLICITÉ

Violence conjugale et santé : des effets sur le long terme

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2016 - 12h42
-A +A

Selon une étude américaine, les effets de la violence conjugale ne sont pas uniquement psychologiques ; ils jouent également sur la santé de la victime, à long terme et d'une manière parfois inattendue.

PUB

Des effets plus globaux

L'étude s'est penchée sur tous les aspects de la violence conjugale. Mais l'un des résultats les plus surprenants qu'elle ait obtenu, est que les victimes de violence avaient une moins bonne santé que les autres, y compris dans des domaines qui n'ont rien à voir avec les coups éventuellement reçus : asthme, arthrose, et même attaques dans le cas des femmes, étaient plus fréquents chez les victimes de violence conjugale.

Pourquoi cet impact de la violence conjugale sur la santé ?

L'étude était statistique et n'offre donc pas d'explication par elle-même. Certaines pistes sont cependant suggérées par ses auteurs. A commencer par le stress, dont l'effet sur tous les mécanismes de notre corps est de mieux en mieux reconnu. Or la violence conjugale crée beaucoup de souffrance morale. Il faut également rappeler que la violence conjugale ne se manifeste pas uniquement par la violence physique. La personne maltraitante a aussi tendance à contrôler la vie de l'autre ; cela se manifeste peut-être en empêchant les victimes de prendre correctement soin de sa santé. Autre facette du problème : les victimes de violence conjugale manquent souvent de confiance en elles, et hésitent peut-être à se manifester ou à exprimer leurs plaintes face au personnel médical. Il faut aussi prendre en compte le fait que parler de la violence est extrêmement difficile. Les femmes battues ont parfois tendance à éviter tout examen physique simplement parce qu'elles ne veulent pas que leurs difficultés soient connues à l'extérieur du ménage. Ce qui ne les encourage pas à se prêter à des dépistages fréquents.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 19/02/2008 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 16/03/2016 - 12h42

www.webmd.com

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Interview : violences domestiques, 1 femme sur 5 Mis à jour le 20/04/2004 - 00h00

La violence conjugale concerne une femme sur trois et a de nombreuses conséquences sur leur état de santé, ainsi que sur celui de leurs enfants. Chaque mois, des femmes décèdent à la suite de violences domestiques. Comment sortir de cet engrenage ?

Violence domestique : le rapport Henrion dénonce Mis à jour le 08/01/2002 - 00h00

Longtemps considérée comme un problème social et judiciaire, la violence à l'encontre des femmes est aujourd'hui considérée comme un problème majeur lié aux droits de la personne humaine. A cet égard, le Secrétariat d'Etat à la Santé et aux Handicapé...

Alcool et violence, une relation complexe Mis à jour le 30/09/2008 - 00h00

La consommation d'alcool favorise les actes de violence, c'est connu depuis longtemps. Et pourtant, l'alcool ne doit en aucun cas servir d'excuse à ces actes. Une étude apporte en effet un nouvel angle de réflexion: et si l'idée de l'alcool nous infl...

Plus d'articles