PUBLICITÉ

Les vaccins, c'est bien

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 13/01/2004 - 00h00
-A +A

La Société Belge de Pédiatrie prend position en faveur de la prévention des maladies graves chez l'enfant et lance une vaste campagne nationale de sensibilisation à la vaccination du nourrisson.

PUB

D'après une enquête réalisée pour la Société Belge de Pédiatrie (SBP), 84% des 600 jeunes mamans interrogées considèrent que la vaccination est une préoccupation essentielle lors de la première année de vie de leur enfant. Si elles reconnaissent qu'il est important de bien le protéger contre les maladies, il n'en demeure pas moins que 49% d'entre elles déplorent le manque d'informations disponibles sur le sujet. Elles font entièrement confiance au pédiatre, à l'ONE et au médecin de famille pour vacciner leur nourrisson, mais leur perception de la vaccination reste lacunaire. Ainsi, 47,2% des mamans ne savent pas que le vaccin contre la polio est obligatoire, 38% soutiennent que leur enfant est immunisé contre la tuberculose et 24% pensent que leur bébé est protégé contre la méningite de type B, alors que ces vaccins n'existent pas ! Dans ce contexte, la SBP a décidé d'éditer une brochure intitulée " Vacciner mon enfant aujourd'hui ", reprenant les principales interrogations des parents et y apportant des réponses courtes et pratiques. Vous y trouvez également un calendrier des vaccinations. Cette plaquette est disponible chez les pédiatres, les généralistes, dans les crèches, ainsi que dans les foires et les salons axés sur l'enfance.

Une nouveauté : le vaccin hexavalent

Un vaccin est une substance créée à partir des agents pathogènes de la maladie elle-même, dont le caractère infectieux est atténué ou inactivé. Il est administré aux enfants pour que leur organisme produise les anticorps nécessaires pour combattre ultérieurement la maladie-cible. Les risques liés à la vaccination sont minimes et se limitent généralement à des effets secondaires locaux (rougeur à l'endroit de l'injection) ou plus rarement à une poussée de fièvre. La probabilité de contracter la maladie est extrêmement faible. Il est conseillé de vacciner les enfants dès l'âge de deux mois. Et pour éviter le " traumatisme " des piqûres à répétition, le vaccin " hexavalent " utilisé à partir de cette année 2004 permet en une seule injection de protéger le jeune nourrisson contre 6 maladies : la poliomyélite, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la méningite à H. influenzae (type b) (Hib) et l'hépatite B. Vacciner votre enfant, c'est le prémunir contre des maladies graves, parfois mortelles. Pensez-y !

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 13/01/2004 - 00h00 Communiqué de presse de la Société Belge de Pédiatrie sur le lancement de la campagne nationale " Vacciner mon enfant aujourd'hui ", 17 décembre 2003.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Tétanos: la vaccination, c’est tous les 10 ans! Mis à jour le 24/09/2012 - 14h59

Le tétanos est une maladie infectieuse grave , potentiellement mortelle, contre laquelle nous disposons d’un vaccin très efficace … À condition de bénéficier du schéma vaccinal complet et ensuite, de penser à faire un rappel tous les 10 ans!

Plus d'articles