PUBLICITÉ

Les troubles bipolaires, c'est quoi exactement?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/02/2013 - 10h24
-A +A

Plus connus sous le nom de maladie maniaco-dépressive, les troubles bipolaires se caractérisent par des fluctuations extrêmes de l'humeur, avec une alternance de périodes d'excitation et de dépression, entrecoupée de périodes normales.

Les conséquences d'une telle oscillation peuvent être particulièrement graves dans tous les domaines: financier, social, professionnel, familial, etc.

PUB

Troubles bipolaires: fluctuation de l'humeur

Il nous est à tous arrivé de passer de l'euphorie à la colère, c'est-à-dire d'une humeur extrême à une autre. Cette alternance n'a eu aucune conséquence.

En revanche, chez les personnes atteintes de troubles bipolaires, cette fluctuation est persistante, douloureuse et invalidante.

Les troubles bipolaires touchent 1% de la population et se déclare généralement entre 15 et 24 ans, autant chez les hommes que chez les femmes.

Les personnes qui souffrent de troubles bipolaires oscillent perpétuellement entre trois états plus au moins fréquemment et plus ou moins intensément:

  • L'état maniaque:
    Euphorie ou irritabilité, augmentation de l'estime de soi, idées de grandeur, accélération des pensées, fuites des idées, forte augmentation des activités, diminution du besoin de sommeil, etc.
    Cet état d'hyperactivité peut avoir des conséquences fortement dommageables, comme par exemple des dépenses inconsidérées d'argent.
    A noter que le terme "maniaque" ou "manie" au sens psychiatrique désigne un état d'excitation anormal et non pas les manies au sens populaire désignant des habitudes stéréotypées.

  • L'état dépressif:
    Tristesse, perte d'intérêt, fatigue, ralentissement psychique et moteur, modification de l'appétit et du sommeil.
    Cette humeur dépressive peut avoir de fortes répercussions dans le domaine social et professionnel, sans oublier un risque suicidaire.

  • L'état normal.

Troubles bipolaires: des conséquences dramatiques

Comme indiqué ci-dessus, la période d'excitation extrême, tout comme celle de la dépression, peuvent entraîner des comportements à risques dans tous les domaines.

Les prises de risque sont parfois inconsidérées: rapports sexuels non protégés, excès de vitesse, défis dangereux, délits, agression physique, consommation d'alcool, de drogues...

En plus de la souffrance personnelle et du risque de suicide (qui peut aussi survenir durant l'état maniaque), les conséquences professionnelles des troubles bipolaires peuvent être sérieuses: démission irréfléchie, conflits, instabilité professionnelle, comportement agité, licenciement...

Au niveau familial, les conflits conjugaux sont fréquents: divorce, séparation, répercussion sur les enfants, mais aussi perte d'amis...

 

Initialement publié par Isabelle Eustache, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 27/06/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 26/02/2013 - 10h24

Dossier de presse Lilly, mars 2004.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Fab

Tout ce que vous décrivez ne fait que confirmer mes suppositions depuis longtemps je pense que mon compagnon souffre de cette maladie, mais il refuse de l'admettre. C'est moi qui suis insupportable dit-il , alors que c'est lui qui passe de l'euphorie et l'hyperactivité à des états où il se et dans un mutisme complet, me traite comme un chien même devant le personnel et pousse notre relation au bord du précipice. A chaque fois qu'il constate que je vais faire le pas vers la séparation, il reviens in extrémiste, mais joue l'effet miroir, c'est de ma faute s'il se met dans des états comme ça! Il me fait des reproches par rapport à ma maladie (leucémie myéloïde chronique), et justifie son stress par rapport au fait que moi j'ai régulièrement des haut et des bas au niveau santé et que donc dans ces cas là c'est lui qui doit assumer( nous sommes indépendant)... Le problème est qu'il avait déjà ce comportement avant que le diagnostique de ma maladie ne tombe... Je ne sais plus comment faire ni à qui m'adresser pour avoir de l'aide. Fabienne

PUBLICITÉ
A lire aussi
Troubles bipolaires : 10 ans d’errance diagnostique Mis à jour le 03/08/2016 - 15h16

Le trouble bipolaire est une maladie grave et invalidante dont la manifestation débute le plus souvent chez le jeune adulte, entre 15 et 25 ans. L’alternance d’épisodes de grande exaltation et de dépression rend le diagnostic particulièrement diffici...

Les 5 maladies mentales les plus connues Publié le 09/10/2012 - 15h27

Les cinq maladies mentales les plus connues sont les suivantes: schizophrénie, trouble bipolaire ou psychose maniacodépressive, dépression sévère et persistante, troubles de personnalité limite ou borderline et trouble obsessionnel-compulsif ou TOC....

Plus d'articles