PUBLICITÉ

Le travail de nuit classé parmi les éléments cancérogènes

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/12/2007 - 00h00
-A +A

Faire les "3-8" favoriserait l'apparition de cancers, de manière modeste mais réelle. C'est une étude de l'Organisation Mondiale de la Santé qui le montre. Des résultats importants: le travail de nuit concerne 20% des travailleurs de nos pays industrialisés.

PUB

Le travail posté de nuit, ou les 3-8 permet aux entreprises de fonctionner 24 heures sur 24 en découpant la journée en trois fois huit heures (temps d'une journée de travail normale). Un roulement est alors organisé, les employés travaillant commencant le travail tantôt le matin, tantôt l'après midi et tantôt le soir. C'est ce mode d'organisation qui vient d'être désigné par le Centre international de recherche sur le cancer, dépendant de l'Organisation mondiale de la santé, comme cancérogène probable.

Méta-étude

Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs du CIRC se sont basés sur des études existantes - c'est ce que l'on appelle une méta-étude. Celles-ci indiquent une augmentation du risque de cancer chez les personnes ayant fait les 3-8 par roulement sur une longue période. C'est vrai, par exemple, pour les infirmière qui souffrent plus souvent du cancer du sein. Le cancer de la prostate est aussi plus fréquent chez les hommes qui travaillent de nuit, comme les pilotes de ligne.

Le cycle circadien

Mais les experts de l'OMC ne se sont pas contentés d'études sur les humains. En passant en revue des recherches menées sur les animaux, ils se sont rendus compte que certains développaient aussi plus de cancers lorsqu'ils étaient exposés à la lumière pendant la nuit. Tout tourne apparemment autour du cycle circadien (circadien signifie à peu près un jour). Ce cycle est en réalité celui de notre horloge interne. Influencé entre autres par la lumière ambiante, il fait que nous nous réveillons le matin avec une température corporelle et une activité cérébrales permettant de fonctionner, et qu'à l'heure de nous coucher le soir notre température baisse et le sommeil nous prend… De très nombreuses fonctions du corps sont réglées selon ce cycle, de l'activité du cerveau à la digestion.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 11/12/2007 - 00h00 Centre international de Recherche sur le Cancer (CIRC)
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Travail de nuit et horaires variables : quels risques ? Publié le 10/04/2014 - 14h52

La durée hebdomadaire de travail a fortement diminué depuis la fin des années 1990. Mais les horaires atypiques se sont développés. Ainsi, le travail de nuit ou en deux équipes est plus fréquent, surtout chez les femmes. Outre des durées de transport...

Travailleurs de nuit : n'oubliez pas les siestes ! Publié le 25/07/2014 - 15h56

Le travail de nuit est délétère. Notre organisme n'est pas programmé pour veiller la nuit et dormir la journée. D'ailleurs, de nombreux risques pour la santé sont accrus chez les travailleurs de nuit. Quelques conseils pour mieux vivre le rythme déca...

A quoi sert le sommeil ? Mis à jour le 03/11/2015 - 11h50

Le sommeil est une fonction biologique essentielle. Un sommeil à la fois suffisant et de qualité est crucial, et encore plus à l’adolescence, période de vulnérabilité propice aux désynchronisations de l’horloge interne et donc à risque de manque de s...

Plus d'articles