PUBLICITÉ

Le tabac sous le coup de la loi

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 10/06/2002 - 00h00
-A +A

Fruit du hasard des calendriers ou acte délibéré du législateur, la loi anti-tabac s'est vu renforcée par une publication au Moniteur Belge d'un Arrêté Royal, le jour même de la Journée Mondiale contre le Tabac, le 31 mai dernier !

PUB

La loi anti-tabac vieille de 12 ans vient d'être renforcée par Arrêté Royal le 31 mai dernier. La teneur en goudron a été abaissée de 12 à 10 mg par cigarette alors que la teneur en nicotine a été réduite de 1,2 à 1,0 mg par cigarette. Le taux en monoxyde de carbone a été fixé au maximum à 10 mg toujours par cigarette.

" Light " ne veut pas dire " sans danger "

Par ailleurs, les appellations " Light " et " Ultra-Light " ont été proscrites parce qu'elles induisent l'impression fausse, chez le fumeur, d'un moins grand danger. Enfin, la loi stipule que l'espace réservé sur le paquet et concernant l'avertissement des dangers du tabac, devra être agrandi.Ces mesures vont dans le même sens que celles qu'ont déjà prises d'autres états de l'Union Européenne ou même extra-européens, comme le Canada. C'est l'occasion aussi de rappeler que l'arrêt du tabac est bénéfique à tout âge. Une enquête avait été réalisée lors du salon Life² qui avait eu lieu du 22 au 24 mars derniers. Plus de mille personnes avaient rempli le questionnaire. Sur l'ensemble 786 ont été retenus. Il est intéressant de noter que 75% étaient fumeurs et 25% des ex-fumeurs.Le nombre de tentatives pour arrêter de fumer se soldant par une réussite a été de : 1 essai  pour 36% des ex-fumeurs

  • 1 essai pour 36% des ex-fumeurs
  • 2 essais pour 25% des ex-fumeurs.

Protéger le fumeur

Il faut noter que 30% des fumeurs disent ne jamais avoir essayé d'arrêter. Quel est le rapport avec la nouvelle loi ? D'une part, on note que la restriction imposée pour la teneur en nicotine favorise un arrêt du tabagisme puisque la dépendance au tabac est avant tout dirigée par une dépendance à la nicotine. Ensuite, pour une fois, ce n'est pas le fumeur qui est sanctionné mais les industriels. Ceci dénote peut-être d'un nouvel esprit de lutte contre le tabac de la part des autorités. On ne met plus le fumeur au ban de la société mais où l'on tente de réduire les effets du tabac par des contraintes de production. C'est une première !

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 10/06/2002 - 00h00 Moniteur Belge du 31 mai 2002 Salon Life²
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La cigarette light joue avec le feu ! Mis à jour le 30/03/2004 - 00h00

Une étude américaine confirme que, quelle que soit la teneur en goudron des cigarettes - y compris les allégées -, le risque de mourir d'un cancer du poumon est identique.

Cigarettes " légères " : vous vous êtes fait leurrer ! Mis à jour le 27/01/2004 - 00h00

Du point de vue de vos poumons, la cigarette "light" n'existe pas. Une étude américaine ayant porté sur plus d'un million de sujets démontre que cigarettes classiques, "légères" ou "ultra-légères", mènent au même risque de mort par cancer du poumon.

Plus d'articles