PUBLICITÉ

Surpoids et mortalité : le poids de quelques kilos...

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 06/03/2007 - 00h00
-A +A

Si l'obésité est clairement associée à une mortalité accrue, il n'en est pas de même du surpoids(1). Une grande étude américaine démontre cependant que quelques kilos en trop peuvent s'avérer déjà dangereux pour la santé.

PUB

Si l'obésité inquiète, à juste titre, les pouvoirs publics et les scientifiques, elle est cependant beaucoup moins fréquente que le surpoids ou l'embonpoint. En Belgique, environ 13% de la population présente une obésité et près de 31 % des Belges affichent une surcharge pondérale et donc, les fameuses " poignées d'amour "…

L'obésité masque le surpoids

Pour l'instant, l'attention de la médecine se focalise essentiellement sur les maladies associées à l'obésité (maladies cardio-vasculaires, diabète…), qui augmentent le risque de mortalité, et moins au risque engendré par un léger surpoids. Pour des scientifiques américains, cette position devra être revue à l'avenir. En effet, la relation entre poids et mortalité peut être faussée par plusieurs biais, dont les plus importants sont le tabagisme et les pathologies associées, responsables en eux-mêmes d'une diminution de poids et d'une augmentation de la mortalité.

Le sexe et l'âge comptent

Les auteurs de cette analyse ont suivi plus de 500 000 hommes et femmes âgés de 50 à 71 ans à l'inclusion dans l'étude. Au 31 décembre 2005, ils ont procédé au recensement des décès parmi les participants dont les données étaient exploitables. Pendant ce suivi d'environ 10 ans, 42 173 hommes et 19 144 femmes sont décédés. Sur l'ensemble de la population étudiée, la mortalité était maximale chez les personnes avec un IMC très élevé (plus grand que 40) ou très bas (plus petit que 18,5). Le surpoids n'était, lui, associé à une augmentation de la mortalité que chez les femmes. Cependant, une analyse plus fouillée montre que la prise en compte de l'IMC à 50 ans donne des résultats plus inquiétants. La relation entre l'IMC et la mortalité devient alors beaucoup plus nette, avec une mortalité augmentée de 20 à 40 % en cas de surpoids et de 200 à 300 % en cas d'obésité à cet âge de la vie.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 06/03/2007 - 00h00 Adams K.F et al. N Engl J Med. 2006; 355:763-78.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Migraine plus intense en cas de surpoids Publié le 12/10/2016 - 09h21

Les personnes de forte corpulence souffrent-elles davantage de migraine que les autres ? En tout cas, il existe bel et bien une relation entre surpoids et migraine . Il semblerait que le surpoids augmente la fréquence des crises chez les migraineux.

Le surpoids favorise Alzheimer Mis à jour le 02/09/2003 - 00h00

Le surpoids et l'obésité , ces fléaux du siècle, se répercutent également sur le risque de développer une maladie d'Alzheimer. Cependant, cette association observée chez les femmes âgées, n'a pas été retrouvée chez les hommes.

Plus d'articles