PUBLICITÉ

Le step : une super gym minceur !

Mise à jour par Julie Luong le 30/04/2014 - 16h13
-A +A

Le step est aujourd’hui devenu un classique des salles de sport.

Alliée minceur, cette activité est aussi excellente pour le cœur et extrêmement ludique.

Comment la pratiquer dans les meilleures conditions ?

PUB

Le step, vous connaissez ?

Inventé aux États-Unis il y a plus de 25 ans, le step est un programme d’entraînement qui se base sur l’utilisation d’une « marche » amovible et antidérapante, le step, que l’on place devant soi. Se déroulant en musique, le step consiste à réaliser des enchaînements de pas sur et autour de la marche. Un cours dure de 30 à 60 minutes et se pratique généralement en groupe sous la houlette d’un professeur qui montre la chorégraphie.

Une sollicitation de tous les muscles

Le step est un sport très complet : il sollicite largement les muscles inférieurs – mollets, quadriceps, fessiers – mais aussi le ventre, le buste et les bras puisque le haut du corps ne reste jamais immobile pendant les exercices. Des poids peuvent même être utilisés afin de renforcer la sollicitation musculaire.

Le step, un allié minceur

Le step entraîne une importante dépense énergétique puisqu’il permet de brûler 400 à 500 calories par heure... l’équivalent d’une belle part de gâteau ! Il est donc particulièrement apprécié par ceux qui souhaitent prendre soin de leur silhouette. D’autant que grâce à la musique rythmée, les efforts passent (presque) inaperçus ! La chorégraphie permet par ailleurs de renforcer les fonctions de coordination, d’équilibre... et de mémoire.

Haut les cœurs

Monter les escaliers plutôt que prendre l’ascenseur est un excellent réflexe santé. Mais le step c’est bien plus que ça : les montées et descentes se pratiquent non seulement dans l’axe mais aussi latéralement, ce qui permet de mobiliser l’ensemble des muscles. Par ailleurs, le step sollicite la fonction cardiovasculaire de manière intense et pendant une longue période. Il améliore donc le souffle et accroît la condition physique. Comme la course à pied, le vélo ou la natation, c’est un bon sport d’endurance.

Initialement publié par Julie Luong le 05/05/2014 - 11h12 et mis à jour par Julie Luong le 30/04/2014 - 16h13

Merci au Dr Sophie Lambrecht, médecin du sport (UCL)

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les seins des sportives doivent faire l'objet de soins... Mis à jour le 22/04/2008 - 00h00

Pour vos seins aussi, la pratique d'un sport est plutôt bénéfique. Elle permet notamment de diminuer le risque de cancers du sein . Cependant, à défaut de certaines précautions comme un soutien-gorge à l'efficacité sans défaut, le sport peut aussi êt...

Plus d'articles