Ski : attention les yeux !

Mise à jour par Isabelle Eustache le 30/01/2014 - 16h09
-A +A

En montagne, malgré le froid, le soleil est très dangereux pour la peau, mais également pour les yeux.

Il est indispensable de les protéger.

PUB

Le soleil en montagne, dangereux pour les yeux

Sachez que la proportion d'ultraviolets (UV) augmente de 10% tous les 1.000 mètres. De plus, outre les rayons directs, la neige réfléchit 85% des rayons UV. Par comparaison, au bord de la mer, le sable en réfléchit 20% et l'eau 5 à 10%.

Il est donc primordial de protéger ses yeux, car les dommages peuvent être importants et souvent irréversibles.

Le piège est que contrairement aux coups de soleil, les effets d'une exposition prolongée des yeux au soleil ne sont pas toujours ressentis immédiatement. C'est ainsi que les altérations ophtalmologiques sont fréquentes et dangereuses en haute montagne.

La plus courante est l'ophtalmie des neiges.
Elle se manifeste généralement 6 à 24 heures plus tard par une sensation de picotement, avec une impression de sable dans l'oeil. Elle provoque ensuite des rougeurs, des larmoiements et une crainte de la lumière ou photophobie.

Sans protection, une exposition prolongée peut transformer cette affection en lésion chronique et aucun traitement ne peut actuellement la guérir.

 

Les yeux des enfants sont particulièrement sensibles

Jusqu'à l'âge de 13 ans, le cristallin ne joue pas son rôle de barrière naturelle.  Ainsi, les rayons peuvent facilement atteindre la rétine provoquant des lésions.

La catégorie CE des lunettes de soleil renseigne sur la filtration UV des verres.
Pour vous protéger, choisissez une catégorie 3 minimum et plutôt 4 pour la montagne et les enfants. Cette catégorie doit être clairement étiquetée sur la paire de lunettes, avec le " CE " (norme européenne).

  • Portez des lunettes de soleil bien enveloppantes, même si le soleil est voilé puisque même sans éblouir, les UV sont responsables de brûlures.
    L'idéal est de vous munir d'une paire de lunettes adaptée à la forte réverbération sur la neige, c'est-à-dire équipée de verres fortement absorbants et fermée par des caches sur les côtés.
  • Appliquez  une crème solaire anti-UV A et B même par temps gris pour continuer à apprivoiser le soleil sans danger.
    Emportez votre tube de crème avec vous afin de renouveler cette protection toutes les deux heures. Au moins pour les premiers jours, choisissez un indice de protection maximum, que les peaux claires et les enfants devront utiliser durant tout leur séjour.
  • Les sticks à lèvres d'écran total sont également très utiles.
    Ils peuvent aussi servir à protéger le bout du nez et les lobes d'oreilles.
Initialement publié par Dr Philippe Burton le 28/01/2003 - 00h00 et mis à jour par Isabelle Eustache le 30/01/2014 - 16h09

Infosoleil Médecins de montagne

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Sports d'hiver: choisissez les bonnes lunettes Publié le 18/02/2013 - 14h55

Pas de séjour à la montagne sans lunettes de soleil. Nous le savons tous, les rayons du soleil en montagne sont particulièrement redoutables et risquent d'endommager notre capital vision. Quels que soient l'âge et l'activité pratiquée, et même par te...

Soleil ou pas, pas de ski sans lunettes Mis à jour le 02/03/2004 - 00h00

Ophtalmie des neiges et kérato-conjonctivite aux UV peuvent gâcher vos vacances aux sports d'hiver. La prévention est simple, ne vous séparez jamais de vos lunettes de soleil , même par temps couvert.

Plus d'articles