PUBLICITÉ

Et si c’était une côte cassée ?

Mise à jour par Anne Buchet le 07/02/2020 - 10h47
-A +A

La fracture costale est le traumatisme le plus fréquent du thorax. Est-ce grave ? Quels sont les signes ? Comment soigne-t-on une côte cassée ? L'essentiel à connaître sur les fractures des côtes.

PUB

Les causes d’une côte cassée

Notre cage thoracique contient 12 paires de côtes. Les fractures affectent le plus souvent les côtes situées entre la 4e et la 10e. Les côtes cassées sont principalement dues à des traumatismes : chocs lors d'accidents de la route (notamment accidents de vélo, moto ou scooter), chute d'une échelle... Les personnes âgées sont plus à risque de se fracturer une ou des côtes, même avec un choc direct pas très violent, par exemple une chute dans la salle de bain.

Il existe aussi des fractures costales non traumatiques : fractures de fatigue chez les sportifs dues à des sollicitations répétées lors d’efforts (notamment chez les golfeurs et les rameurs), fractures pathologiques liées à l’ostéoporose, mais aussi d'origine tumorale qui peuvent parfois survenir après un effort de toux violent.

Une côte cassée n’est pas toujours sans gravité

Une côte cassée (ou même deux !) sans déplacement, chez une personne jeune et en bonne santé, est en général sans gravité… mais néanmoins très douloureuse et handicapante. Plus grave, la fracture de côte dite compliquée s'accompagne d'une autre blessure causée par des fragments d'os qui se sont déplacés vers l'intérieur des tissus : déchirement d'une artère intercostale et saignement dans la cavité pleurale (hémothorax), ou perforation d'un poumon et épanchement d'air dans la cavité pleurale (pneumothorax).

Les fractures multiples de côtes sont plus susceptibles d'être accompagnées de complications. Lorsqu'il y a au moins 3 côtes cassées en deux endroits différents, il peut y avoir constitution d'un volet thoracique : une partie de la paroi thoracique est désolidarisée du reste de la cage thoracique, ce qui peut entraîner une insuffisance respiratoire (respiration paradoxale).

 

Initialement publié par Anne-Sophie Glover-Bondeau, journaliste santé le 07/07/2016 - 10h25 et mis à jour par Anne Buchet le 07/02/2020 - 10h47

Projet de recherche EMVOLS, CHU de Poitiers. 

- Interview du Pr Jalad Assouad, chirurgien thoracique et vasculaire, hôpital Tenon (Paris), le 13 juin 2016.
- Yves Maugars, Marguerite Mary-Chemel, Christelle Laffite-Darrieutort, Pascale Guillot, Joëlle Glémarec, Jean-Marie Berthelot, Benoit Le Goff, - Fractures de côtes non traumatiques Non-traumatic rib fractures, Revue du Rhumatisme Monographies Volume 82, Issue 2, April 2015, Pages 109–113.
- Sirmali M., Türüt H., Topçu S., Gülhan E., Yazici U., Kaya S., Taştepe I. A comprehensive analysis of traumatic rib fractures: morbidity, mortality and management, Eur J Cardiothorac Surg. 2003 Jul;24(1):133-8.

Mise à jour :

http://cnt2u.mcocongres.com/upload/com2019/g.frey.pdf
https://www.chuv.ch/fr/chirurgie-thoracique/cht-home/patients-et-famille/affections-du-thorax/traumatismes-thoraciques/fracture-dune-cote/
https://www.em-consulte.com/rmr/article/283747

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Des os de verre Mis à jour le 18/01/2005 - 00h00

La grande fragilité des os dont souffrent les patients atteints d'ostéogenèse rend leur vie quotidienne particulièrement délicate : côte cassée en éternuant, fracture du fémur en tombant de sa hauteur ou encore bras cassé en se cognant dans une porte...

Fractures du poignet et de l’avant-bras Publié le 04/04/2014 - 13h05

Les fractures du poignet et de l’avant-bras sont des fractures fréquentes. Ces blessures se rencontrent lors des pratiques sportives, mais aussi lors d’accidents dans la vie quotidienne.

Ostéoporose: des conséquences sous-estimées Mis à jour le 15/03/2010 - 00h00

L' ostéoporose accroît le risque de fractures . Malheureusement, ces fractures entraînent souvent des conséquences à long terme sur la qualité de vie et l'autonomie. Diagnostiquer et traiter cette maladie osseuse est donc fondamental pour réduire au...

Trop de vitamine A à l'origine de fractures Mis à jour le 13/01/2002 - 00h00

Une apport régulier et trop important de vitamine A (rétinol) pourrait favoriser le risque de fractures de la hanche chez les femmes ménopausées. Cette constatation pourrait nous amener à reconsidérer les quantités de rétinol présentes dans les compl...

Plus d'articles