Sexualité : les Belges en tête

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 25/03/2002 - 00h00
-A +A

Qui aurait dit que la Belgique se trouverait le premier pays où la sexualité est aussi importante ? Personne sauf peut-être les enquêteurs de la Pfizer Global Study of Sexual Behaviors. Initiée par la firme à la pilule bleue. Environ 26.000 personnes ont été entendues dans 29 pays, dont le nôtre.

PUB

Cette étude portait sur les personnes de plus de 40 ans et leur sexualité, leur satisfaction. Premier point : le désir sexuel et la sexualité ne diminue pas après 40 ans. Effectivement 83% des hommes et 63% des femmes estiment que la sexualité est très importante dans leur vie quotidienne. Par ailleurs, ils pensent aussi que leurs congénères sont du même avis. D'ailleurs, quasiment dans la même proportion, hommes et femmes disent avoir eu des relations sexuelles dans l'année écoulée. Pour plus de 50%, ces relations ont une fréquence hebdomadaire mais pour 2%, elle est quotidienne !

Allez les Belges !

Et les différences entre les pays sont majeures. Ainsi, les Belges affirment avoir des relations sexuelles de 1 à 6 fois par semaine pour 70% d'entre eux contre 21% chez les Japonais. En revanche, plus de la moitié des participants à l'enquête estiment ne pas devoir parler de leur problème sexuel car il n'est pas considérer comme suffisamment important ; d'autres pensent pour ne pas l'évoquer que la baisse d'activités sexuelles fait partie du processus normal du vieillissement. Pire plus d'une personne sur 6 refuse d'en parler de peur de gêner leur médecin. A leur décharge, les médecins ne semblent pas non plus très enclins à aborder le sujet puisque seules 9% des personnes interrogées disent que leur médecin leur a demandé au cours des trois dernières années !Alors, il est utile de parler de ces questions avec son médecin traitant, même si celui-ci est plus jeune que vous. Des traitements médicaux ou non existent lorsque des troubles sont rencontrés.

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 25/03/2002 - 00h00 Pfizer Global Study of Sexual Behaviors
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Asthme : 1 personne sur 3 gênée dans sa sexualité Mis à jour le 14/02/2006 - 00h00

Même si la sexualité se passe en grande partie dans la tête, les maladies physiques ont un retentissement parfois sous-estimé dans les troubles sexuels. Une étude vient de montrer que l' asthme en faisait partie …

La pilule abaisse-t-elle le désir sexuel? Publié le 09/09/2011 - 10h21

D'après certains médecins, le désir sexuel ne peut qu'augmenter sous pilule. En effet, les femmes, à l'abri d'une grossesse non désirée, ne s'angoissent plus à l'idée de faire l'amour et se sentent donc libérées d'un grand poids, laissant la place à...

Plus d'articles