PUBLICITÉ

Seniors: mieux vaut prévenir que tomber

Publié par Dr Peter Mareen le 13/01/2004 - 00h00
-A +A

Une nette diminution de la qualité de vie et des dépenses importantes en matière de soins de santé, telles sont les conséquences des chutes à un âge avancé. Sans compter qu'elles se soldent souvent par une fracture de la hanche.

PUB

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé, 1,7 million de personnes se sont fracturé la hanche en 1990 et elles devraient être plus de 6 millions d'ici 2050 en raison de l'augmentation de l'espérance de vie et de l'accroissement de la population mondiale. Seuls des programmes de prévention des chutes réellement efficaces pourront inverser la tendance.

Les chutes coûtent très cher à la société

Outre la souffrance physique et psychique des seniors qui en sont victimes, les chutes constituent aussi une lourde charge financière pour la société. Les personnes âgées qui se fracturent la hanche coûtent chaque année plus de 27 millions d'€ à l'assurance maladie en Belgique. Et ces coûts ne feront qu'augmenter en raison du vieillissement toujours plus accentué de la population.

La prévention est possible

Les conséquences d'une chute sont généralement catastrophiques pour de nombreux seniors: perte d'autonomie, isolement, invalidité, et même décès. Rien qu'en Flandre, en 1996, 257 hommes et 444 femmes de plus de 65 ans sont décédés des suites d'une chute. Les chutes ne sont toutefois pas la conséquence inévitable de la vieillesse. Il convient aussi d'attirer l'attention des médecins sur les affections qui comportent un risque de chute, comme la diminution de l'acuité visuelle, la prise conjointe de plusieurs médicaments, les troubles de l'équilibre, etc. De nombreuses études scientifiques indiquent que les facteurs qui provoquent la chute peuvent être détectés et évités. Les chutes seraient dès lors prévisibles jusqu'à un certain point.

Publié par Dr Peter Mareen le 13/01/2004 - 00h00 Wertelaers A, Govaerts F. Aanbevelingen van de Wetenschappelijke Vereniging voor Huisartsen - Taakgroep Preventie 1999-2001: p 1-20. Reginster JY, Gillet P, Gosset C. Secular increase in the incidence of hip fractures in Belgium between 1984 and 1996 : need for a concerted public health strategy - Bull World Health Organ. 2001;79 (10): 942-6.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Les somnifères et les calmants font-ils tomber les seniors? Mis à jour le 14/10/2003 - 00h00

" …Depuis le décès de mon époux, je dors très mal. J'ai demandé à plusieurs reprises à mon médecin traitant de me prescrire des somnifères, mais il refuse sous prétexte que ces médicaments augmenteraient trop le risque de chute. Un somnifère, ca ne p...

Seniors, portez des baskets ! Mis à jour le 21/09/2004 - 00h00

Prévenir les chutes des personnes âgées est fondamental en raison des risques inhérents de fractures, d'altération de la qualité de vie, voire de perte d'autonomie. Selon les résultats d'une étude américaine, le port de baskets devrait faire partie i...

Conseils spécial seniors pour éviter les chutes Publié le 22/08/2017 - 11h52

Passé un certain âge, les chutes sont fréquentes, alors qu’elles sont le plus souvent évitables. Pis, une grande partie de ces chutes entraîne un handicap, ce qui signifie aussi souvent entrée en institution. Voici les principes de base pour prévenir...

Fracture du col du fémur ? Oui, aux protecteurs de hanche ! Mis à jour le 15/10/2002 - 00h00

Les protecteurs de hanches sont des épaisseurs de mousse ou des coques placées dans une culotte spéciale, de facon à protéger l'extrémité supérieure du fémur lors des chutes. Ce concept, qui de prime abord peu laisser dubitatif, est en réalité d'une...

Plus d'articles