PUBLICITÉ

La sédentarité nous tuera-t-elle ?

Article créé le 02/08/2016 - 10h19 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2016 - 10h19
-A +A

Les études se multiplient au sujet de la sédentarité. Elles montrent toutes qu'elle est très mauvaise pour la santé. 

PUB

Juste derrière la cigarette

Dans la liste des causes de mortalité et de maladie, la sédentarité se classe juste derrière la cigarette. Les interventions d'experts et de spécialistes se multiplient pour dire que la sédentarité n'est pas assez prise au sérieux. Il faut dire que son rôle dans toutes les grandes pathologies non transmissibles – obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, cancers… est reconnu depuis des années.

Comment vaincre la sédentarité?

La sédentarité est tellement ancrée dans nos habitudes que les médecins se trouvent un peu dépourvus. Si vous souhaitez lutter contre la sédentarité, il y a une distinction qui peut être très importante : entre l'inactivité, la sédentarité donc, et le repos.

Nous avons en effet tendance à estimer que si nous ne bougeons pas, nous sommes en train de nous reposer. C'est complètement faux à l'heure où n'importe quel téléphone ou ordinateur nous relie au monde entier. Une heure passée sur un canapé, cela peut très bien être du travail. Ou alors un moment, certes de loisir, mais pas reposant : passer du temps sur les réseaux sociaux n’est pas une antidote à la fatigue. Ce n'est pas propice au sommeil à cause de la lumière de l'écran, et c'est parfois stressant.

Billet initialement publié le 02/08/2016 - 10h19 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 02/08/2016 - 10h19
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le coeur souffre de nos sentiments négatifs Mis à jour le 14/10/2008 - 00h00

Il n'y a pas que le cholestérol ou l'hypertension qui jouent sur l'état de notre cŒur et de nos vaisseaux. En effet, notre système cardiovasculaire se révèle également très sensible à nos sentiments, à notre affect. C'est ainsi que les humeurs négati...

Plus d'articles