PUBLICITÉ

Savoir dire non

Publié par Dr Catherine Solano, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 18/05/2004 - 00h00
-A +A

Non, c'est un mot qui a beaucoup de mal à sortir chez certains adultes ! Pourtant, enfants, nous nous sommes tous entraînés à dire non à nos parents !

PUB

La première condition pour pouvoir dire non sereinement, c'est de savoir ce que vous voulez ! Si on vous demande quelque chose, quoi que ce soit, si vous ne savez pas vraiment où est votre désir, vous aurez tendance à dire oui simplement parce que l'autre vous le demande gentiment. Cela signifie qu'il faut dire non à bon escient, quand quelque chose vous indispose, vous gêne, pas systématiquement comme un enfant en opposition !

Pour oser opposer un refus, il faut avoir suffisamment confiance en soi. Pensez : " Je compte autant que l'autre ", " Mon bien-être vaut le sien ", ou encore " Je n'ai pas à me faire violence pour lui faire plaisir ". Car certains " oui " qu'on s'impose sont une violence que l'on se fait à soi-même ! Il faut penser : " Moi aussi, je suis important ".

Pourquoi a t-on tellement peur de dire non ? Parce que l'on fait un amalgame. Si je dis non, j'ai l'impression que je ne réponds pas seulement à la question posée, mais que je dis non à la personne en face de moi : " Non, je ne t'aime pas " ou " Non, tu ne comptes pas beaucoup pour moi ". C'est votre facon de voir les choses qui est viciée. Vous mettez un enjeu bien trop important là où l'autre n'en mettait aucun ! Alors, demandez-vous quelle blessure vous avez peur d'infliger à l'autre qui vous fait une demande !

Donc, si pour vous, dire non est un calvaire, quelques petits trucs vont vous aider à changer :

Tout d'abord, pensez à répondre : " Je vais réfléchir ", ou " Je vais voir ". Personne ne vous en voudra si vous revenez pour dire non, alors que si vous commencez par dire oui pour prévenir que finalement, c'est non, vous passerez pour un goujat !Adoucissez votre non : " J'aurais bien voulu t'aider, mais là, je ne peux vraiment pas ". Vous vous sentez mieux d'avoir montré à l'autre qu'il ne vous est pas indifférent ! Ne cherchez pas à vous justifier ! Dites : " Non, je ne peux vraiment pas ". Pas besoin d'explications, l'autre doit les accepter, il n'est pas votre supérieur et vous n'avez pas de comptes à lui rendre !

Finalement, l'essentiel et le plus beau dans le fait d'apprendre à dire non, c'est que lorsque vous y arrivez, vos oui deviennent de vrais oui du fond du cŒur, sans arrière-pensée. Et cela, parce que vous savez aussi dire non !

Publié par Dr Catherine Solano, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 18/05/2004 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Apprendre à dire oui du fond du coeur Mis à jour le 11/01/2005 - 00h00

Quand quelqu'un vous demande un service, si vous êtes gentil, vous êtes tenté de répondre oui sans même réfléchir. Après tout, ca fait plaisir ! Mais faire plaisir n'est pas un but en soi. À travers les demandes qui vous parviennent de tous les côtés...

Instinct ou raison, les deux sont précieux ! Mis à jour le 12/07/2005 - 00h00

Devant un choix, on vous a appris à réfléchir, à être raisonnable. Est-ce toujours la bonne solution ? Pas si sûr ! Faire un tableau comparatif des avantages de tel ou tel choix, ca peut aider à se faire une idée, mais en aucun cas servir à décider v...

Orientation et identité sexuelle Mis à jour le 21/09/2004 - 00h00

Chacun ressent de facon très personnelle sa propre sexualité. Et il existe deux aspects très importants et complémentaires : l'identité sexuelle qui correspond au genre (suis-je homme ou femme ?) et l'orientation sexuelle (suis-je attiré(e) par les h...

Plus d'articles