PUBLICITÉ

Santé mentale : nous avons besoin de plus de culture !

Article créé le 21/08/2014 - 15h27 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/08/2014 - 10h27
-A +A

Schizophrénie ? Trouble bipolaire ? Psychose ?

Ces termes restent beaucoup trop mal connus du grand public, et les malades ne sont pas les seuls à en souffrir.

PUB

La maladie mentale est d'abord une maladie...

La folie fait peur, et c'est bien logique. L'idée de perdre le contrôle de soi-même, de voir disparaître sa personnalité, est effrayante, et il est plus rassurant de se dire que cela ne nous arrivera jamais... et de ne pas y penser du tout dans la mesure du possible.

C'est une attitude tout à fait logique, mais elle a une limite. Nous devrions tous avoir pensé aux maladies mentales suffisamment longtemps pour les connaître un peu. Après tout, nous avons tous une idée plus ou moins précise de ce que sont la sclérose en plaques, le SIDA ou l'hépatite. Toutes ces maladies ont des prévalences comparables ou inférieures à celles des maladies mentales les plus fréquentes : le trouble bipolaire touche 2% de la population, la schizophrénie un peu moins d'1%.  

Pourquoi l'ignorance peut faire souffrir les patients

Ce manque de culture est regrettable par principe bien sûr, mais en ce qui concerne la maladie mentale il peut être réellement délétère. En effet, les manques de notre culture sont remplis par des clichés ou des idées qui n'ont pas lieu d'être : « il est chez les fous » est plus vite dit que « il a été admis en hôpital psychiatrique à la suite d'un épisode psychotique plus sévère que les autres ». La première phrase ne pense sûrement pas à mal, mais elle condamne au silence, voire à la honte.

Il est plus que temps que l'on se rende compte que les maladies mentales sont fréquentes au sens médical du terme, et que des centaines de milliers de personnes vivent avec rien qu'en Belgique. En effet il faut compter parmi elles non seulement les patients, mais aussi leurs proches, qui vivent la maladie et souffrent aussi de son image négative.

Nous avons tous à gagner à mieux connaître les maladies mentales et à les mettre à leur juste place – pas des faiblesses, ni des malédictions, mais des troubles qui ont leurs causes et leurs traitements, tout comme les maladies physiques. Ce n'est qu'à cette condition que ceux qui souffrent de ces troubles pourront chercher rapidement l'aide qu'il leur faut... l'esprit tranquille.

Billet initialement publié le 21/08/2014 - 15h27 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 18/08/2014 - 10h27
Ce billet fait partie du blog : Le blog de la Rédaction
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Grippe : avez-vous déjà pensé au vaccin ? Publié le 30/01/2017 - 12h07

Vous savez sûrement qu'il existe un vaccin contre la grippe, et qu'il est recommandé pour certaines personnes qui sont particulièrement à risque en cas de grippe. Mais en faites-vous partie ? Voici les groupes à risque.

Plus d'articles