Rhume des foins : se traiter et se protéger

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/04/2007 - 00h00
-A +A

Le retour des beaux jours ne fait pas le bonheur des personnes soufrant du rhume des foins ou rhinite allergique, une allergie saisonnière déclenchée notamment par les grains de pollen d'une variété d'arbres et de graminées. Si tel est votre cas, consultez votre médecin qui déterminera à quel type de pollen vous êtes allergique et établira un traitement, et prenez vos précautions.

PUB

Une réaction allergique au pollen

Du printemps à l'automne, les plantes se lancent dans la grande aventure de la reproduction en diffusant leur pollen dans l'air. Les grains de pollen, qui se présentent sous la forme d'une substance poudreuse, irritent le système immunitaire des personnes sensibles qui déclenche alors toute une série de réactions au niveau du nez, du palais, de la gorge et des yeux (éternuements, congestion, écoulement…). Le pollen des arbres et des graminées est très fin. Par contre, celui des plantes à fleur, plus gros, ne provoque généralement pas de réactions allergiques. Il est généralement possible de contrôler les symptômes de la rhinite allergique à l'aide d'un traitement médicamenteux et par l'éviction des allergènes. Si vous êtes allergique aux allergènes externes, comme le pollen et les moisissures, il n'est pas nécessaire de renoncer à vos activités extérieures. Sachez seulement quand et comment prendre vos précautions, ce qui vous permettra de réduire vos symptômes.

Identifier les allergènes pour mieux les contrôler

Pour éviter le contact avec les allergènes, il faut d'abord savoir à quoi vous êtes allergique. Parlez toujours de vos symptômes à votre médecin car il est seul en mesure de déterminer quels sont les allergènes qui les provoquent et d'établir un traitement médicamenteux. L'identification des allergènes vous permettra de trouver des astuces pour les éviter. En fonction de la plante, les concentrations en pollen seront plus importantes au printemps, en été ou à l'automne.
Voici quelques conseils de base pour les personnes allergiques au pollen.

  • Restez à l'intérieur quand les concentrations en pollen sont élevées. Ecoutez les bulletins du temps ou consultez un site spécialisé comme celui du Réseau de surveillance des pollens et des spores fongiques atmosphériques en Belgique (www.airallergy.be). En général, la concentration en pollen est la plus basse juste après le lever du soleil. Elle se met ensuite à croître et atteint généralement un pic à midi et dans l'après-midi. Elle commence à diminuer au coucher du soleil.
  • Gardez portes et fenêtres fermées, de jour comme de nuit. Le conditionnement d'air, pour autant qu'il ne puise pas l'air à l'extérieur, peut aider à diminuer la concentration en pollen dans la maison. N'utilisez jamais un ventilateur avec la fenêtre ouverte car il attirera le pollen dans votre habitation.
  • Demandez, si possible, à un membre de votre famille ou une connaissance, de tondre la pelouse très régulièrement. Si vous devez le faire vous-même prenez un antihistaminique avant de tondre et portez un masque à pollen ou à poussière pendant que vous tondez.
  • Evitez de ramener le pollen à l'intérieur de votre logement quand vous revenez de l'extérieur. Prenez une douche et changez de vêtements en revenant de votre travail ou de toute activité extérieure. Faites sécher vos vêtements dans un sèche-linge et pas sur un fil à l'extérieur.
  • Si possible, pendant le pic pollinique partez en vacances dans un pays ou une région où les plantes auxquelles vous êtes allergique ne prolifèrent pas.
Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 24/04/2007 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Vrai / Faux sur les allergies aux pollens Publié le 24/07/2015 - 12h33

Chaque année, les allergiques aux pollens redoutent l’arrivée du printemps. Pas étonnant : entre mars et septembre, on respire jusqu’à 11 millions de pollens par jour ! Il suffit d’être allergique à une espèce de pollen pour souffrir des classiques s...

Allergies au pollen : et ça recommence… Publié le 27/03/2014 - 10h55

Le pollen est une substance allergisante et la saison débute à la fin du mois de janvier…mais le retour du printemps est toujours l'occasion de nouveaux éternuements. Beaucoup de nos contemporains en souffrent et même parfois ignorent qu'ils sont all...

Plus d'articles