PUBLICITÉ

Retour à l'école : prenez de bonnes résolutions collations !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2016 - 17h26
-A +A

Avec la rentrée et le retour à l'école, c'est l'heure de se pencher sur les collations et snacks que les enfants reçoivent au goûter. Elles peuvent être de gros points noirs... ou vous aider à équilibrer l'alimentation des enfants sur toute la journée. Faites les bons choix !

PUB

Les snacks à l'école ne sont pas bons pour la santé

On sait que les enfants ne mangent pas suffisamment de fruits et légumes, même s'ils sont la tranche de la population qui en consomme le plus. Seuls 64% des enfants mangent des fruits chaque jour, et moins d'un tiers en mangent suffisamment. 77% mangent tous les jours des légumes, mais la proportion de ceux qui en mangent assez n'est pas meilleure. Or les collations ou snacks à l'école sont une occasion rêvée d'intégrer plus de fruits et/ou de légumes dans l'alimentation ! 

Des snacks à l'école déséquilibrés

Dans une étude du CRIOC, il apparaissait que la grande majorité des jeunes n'a pas une alimentation très équilibrée pendant la journée :

  • à 10 heures, la collation se constitue avant tout de biscuits, de chocolat ou de barres chocolatées. Seuls 13% des enfants consomment un fruit frais comme snack pendant la récréation. 
  • à midi, les jeunes ont tendance à manger avant tout des tartines ou des sandwichs à l'école. 6% mangent en plus du chocolat, et autant un biscuit. Mais le plus gênant, c'est que seuls 7% mangent un fruit ou un légume, et seuls 2% un produit laitier.
  • à 16 heures, les jeunes ont moins tendance à manger des snacks, mais quand ils le font la proportion de fruits et de légumes est un petit peu plus importante - 20% en tout. Cependant les biscuits restent les champions incontestés du "quatre-heures". 
Notons que de plus en plus d'écoles conseillent, avec plus ou moins d'énergie, de donner aux enfants des collations saines, surtout chez les plus petits (c'est fréquent en maternelle). Les systèmes de collations collectives, où la collation est gérée à tour de rôle par un parent pour toute la classe, ou carrément par l'école elle-même, favorisent aussi en général la consommation de fruits et de légumes.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 31/08/2009 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/09/2016 - 17h26

CRIOC, www.crioc.be

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
6 repères alimentaires pour enfants et ados Publié le 22/09/2015 - 11h32

Grignotages, absence de petit-déjeuner, excès de boissons sucrées, snacks... sont autant de mauvaises habitudes alimentaires qui contribuent à la survenue du surpoids. Voici quelques repères alimentaires pour couvrir au plus juste les besoins nutriti...

Plus d'articles