Réparer un coeur après l'infarctus : le miracle des cellules souches

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2002 - 00h00
-A +A

PUB

La thérapie cellulaire : médecine du futur ?

Si l'on en croit le Pr Mc Kay du National Institute of Health, les greffes de cellules souches prélevées à partir d'organismes adultes pourraient permettre de traiter un grand nombre de maladies. Leur utilisation semble en particulier très prometteuse pour les maladies cardiaques et hépatiques. Elles donnent également beaucoup d'espoirs pour le traitement des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou celle de Parkinson, même si, pour cette fonction, elles rencontrent plus de détracteurs.Contrairement aux cellules embryonnaires, les cellules souches adultes ne subissent pas de critiques d'ordre éthique puisque les prélèvements se font sans dommage important sur l'organisme adulte et ne nécessitent pas la destruction d'embryons. D'autre part, les expériences menées à ce jour sur l'animal n'ont mis en évidence aucun effet secondaire négatif.

Publié par Adaptation Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 21/01/2002 - 00h00 Myoblast transplantation for heart failure. Menasche P, Hagege AA, Scorsin M, Pouzet B, Desnos M, Duboc D, Schwartz K, Vilquin JT, Marolleau JP. Lancet. 2001 Jan 27;357(9252):279-80. Autologous skeletal myoblast transplantation for cardiac insufficiency. First clinical case Menasche P, Hagege A, Scorsin M, Pouzet B, Desnos M, Duboc D, Schwartz K, Vilquin JT, Marolleau JP. Arch Mal Coeur Vaiss. 2001 Mar;94(3):180-2. French.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB