PUBLICITÉ

Reconstruction mammaire: un parcours difficile...

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/01/2008 - 00h00
-A +A

Chaque année, suite à un cancer du sein, des milliers de femmes vont subir une ablation chirurgicale du sein. Après cet acte mutilant, une reconstruction mammaire peut être proposée, parfois immédiatement lors du même acte opératoire, sinon, en différé et selon différentes techniques. Petit tour d'horizon des possibilités.

PUB

Reconstruction mammaire après un cancer du sein: patience et courage

La reconstruction mammaire est une intervention providentielle pour les femmes auxquelles un sein a dû leur être ôté. Le parcours est cependant très long et fastidieux. Il faut donc s'y préparer et la meilleure façon est de s'informer et d'en discuter longuement avec son médecin.
Selon les cas, la reconstruction mammaire est proposée longtemps après ou avant même l'acte de mastectomie, terme désignant l'opération chirurgicale qui enlève la totalité du sein
atteint. Cela dépend du chirurgien, du service, de la patiente, des rapports médecin/patiente et des circonstances. S'il est parfois intéressant d'offrir immédiatement la perspective d'une seconde vie aux femmes qui vont se retrouver mutilées, il peut aussi être nécessaire de parler séparément et en temps voulu des deux types d'intervention.

Reconstruction mammaire immédiate sous conditions restreintes

Il est possible de procéder à l'ablation du sein puis à une reconstruction lors de la même intervention. Cette façon de faire est très avantageuse et psychologiquement bénéfique. Elle n'est cependant envisageable que si l'intervention ne nécessite pas d'être suivie d'une chimiothérapie ou d'une radiothérapie.
Dans les autres cas, un délai minimal de 6 mois après la fin des traitements s'impose avant d'envisager une reconstruction. Le moment opportun est à discuter avec son chirurgien et dépend de la patiente, de son état de fatigue, de l'état de sa peau, des suites de l'opération et de la façon dont elle a supporté la chimiothérapie et/ou la radiothérapie.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/01/2008 - 00h00 " Vivre et agir contre le cancer ", n°335, 2007, Ligue nationale contre le cancer.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Vivre après un cancer du sein Mis à jour le 23/03/2009 - 00h00

Grâce aux énormes progrès thérapeutiques, survivre à un cancer du sein est une réalité courante. Malgré tout, les traitements subis affectent notablement les femmes. En quoi la vie des femmes guéries du cancer du sein est-elle transformée?

La mastectomie préventive : un rempart au cancer du sein Publié le 02/11/2016 - 11h59

En cas de cancer du sein , une mastectomie ou ablation chirurgicale d’un ou des deux seins peut être envisagée. On procède ensuite à une reconstruction mammaire, immédiatement ou à distance de la première intervention. Mais on peut également procéder...

Le dépistage génétique du risque de cancer du sein Mis à jour le 20/08/2002 - 00h00

Le dépistage génétique des femmes à haut risque de faire un cancer du sein est aujourd'hui possible. A qui s'adresse un tel dépistage et comment procéder ? Posons la question au Dr Marc Espié, cancérologue, Maître de conférences des universités - Pra...

Plus d'articles