PUBLICITÉ

Que savez-vous des médecines douces?

Publié par Isabelle Eustache le 22/03/2012 - 17h08
-A +A

De nombreuses personnes recourent à des médecines douces, également dites complémentaires, en prévention de certaines affections, mais aussi pour soulager les symptômes et les conséquences de certaines maladies. Homéopathie, sophrologie, réflexologie, ostéopathie, acupuncture…, que savez-vous exactement des médecines douces ?

PUB

Seuls les médecins peuvent exercer l’ostéopathie.

Faux.

L’ostéopathie est une approche non conventionnelle visant à traiter des problèmes musculosquelettiques et bien d’autres affections via des manipulations manuelles.

Les médecins peuvent l'exercer, mais aussi les kinésithérapeutes.

 

La chiropractie n’est pas une médecine douce, mais le traitement conventionnel du mal de dos.

Faux.

La chiropractie n’est pas une médecine conventionnelle. Proche de l’ostéopathie, la chiropractie se focalise davantage sur la colonne vertébrale (l’ostéopathie se focalisant plutôt sur les tissus mous et les articulations, tout en manipulant aussi la colonne vertébrale).

 

Publié par Isabelle Eustache le 22/03/2012 - 17h08

Serge Rafal, Le guide des médecines douces, Editions Marabout. Manoury P., ABC des médecines douces, Editions Granger, collection ABC.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Pour ou contre l'ostéopathie Mis à jour le 10/08/2004 - 00h00

Beaucoup de sportifs ne jurent que par l'ostéopathie, seule capable à leurs yeux de soulager les douleurs articulaires. Les médecins sont en général beaucoup plus sceptiques!

Environ 20% des médecins ne seront pas conventionnés Mis à jour le 03/03/2003 - 00h00

Le ministre Frank Vandenbroucke est satisfait du résultat de sa consultation auprès des médecins de Belgique. En effet, 84,35% des médecins généralistes et 80,49% des spécialistes appliqueront les tarifs convenus fin de l'année dernière par la conven...

Plus d'articles