Que faire quand quelqu'un perd connaissance ?

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2017 - 15h25
-A +A

Que feriez-vous si vous vous retrouviez face à une personne qui perd connaissance, qui s’écroule, inanimée sur le sol ?

Sachez que par définition, une personne qui a perdu connaissance reste allongée, sans bouger, et ne réagit pas à la parole ni au toucher.

Voici les bons réflexes à adopter quand quelqu’un a perdu connaissance.

 

PUB

Quelles sont les principales causes d’une perte de connaissance ?

Une perte de connaissance peut résulter d’une maladie, d’un traumatisme ou d’un manque d’oxygène. Mais une perte de connaissance peut avoir d’autres causes, comme une consommation d’alcool ou de drogue, une intoxication au monoxyde de carbone, etc.

Premier réflexe : vérifiez si la victime réagit à la parole ou au toucher

Parlez-lui d’une voix forte : "Ouvrez les yeux !", "Serrez-moi la main !".

En l’absence de toute réponse, la personne est inconsciente.

Deuxième réflexe en cas de perte de connaissance : vérifiez si la victime respire

Placez une main sur le front de la victime, l’autre sous le menton, et faites basculer sa tête doucement en arrière. Approchez votre oreille pour entendre sa respiration et observez si sa poitrine se soulève.

Si la personne respire : placez-la en position latérale de sécurité

Desserrez son col, sa cravate et sa ceinture.

Installez la victime en position latérale de sécurité: sur le côté, tête et cou basculés en arrière afin de libérer les voies respiratoires (http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme/Particuliers/Les-6-gestes-de-base/L-inconscience).

S’il s’agit d’une femme enceinte, placez-la en position latérale de sécurité sur le côté gauche.

Appelez immédiatement les secours en composant le 112.

Couvrez chaudement la victime.

Si la personne ne respire pas, pratiquez immédiatement la réanimation cardiopulmonaire

Demandez à quelqu’un d’appeler les secours et d’apporter un défibrillateur.

Débutez immédiatement le massage cardiopulmonaire: alternez avec le bouche-à-bouche à raison de 30 compressions thoraciques pour 2 insufflations. Si vous n’êtes pas à l’aise, mieux vaut vous concentrer uniquement sur les compressions thoraciques. Chaque minute compte !

Poursuivez jusqu’à l’arrivée des secours ou d’un défibrillateur que vous mettrez alors en fonctionnement et dont vous suivrez les indications.

Une syncope, c’est grave ou pas ?

Les syncopes ou pertes brutales de connaissance sont des incidents assez fréquents mais heureusement bénins. Encore faut-il s’en assurer en consultant un médecin. Autrement dit, il ne faut pas attendre la récidive d’une syncope pour consulter, et ceci pour deux raisons:

  • Une syncope est parfois le signe avant-coureur d’une maladie grave, comme d’une maladie cardiaque notamment. Il est donc préférable de le vérifier rapidement.
  • Une syncope peut entraîner des conséquences traumatiques, des blessures et des fractures selon le lieu où elle survient.
Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 20/08/2012 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 25/04/2017 - 15h25

Croix-Rouge Française, www.croix-rouge.fr

Notez cet article
PUB
A lire aussi
Les gestes qui sauvent de la noyade Publié le 30/06/2017 - 16h33

Première cause de mortalité par accident chez les enfants, la noyade engendre la mort d'une centaine d'enfants chaque année. Comment bien réagir ?

Faire face à une morsure de serpent en 10 leçons Mis à jour le 06/07/2009 - 00h00

En Europe, le seul serpent venimeux est la vipère . Sa morsure n'est pas mortelle mais elle nécessite une évacuation en urgence de la victime vers le centre de soins le plus proche. En attendant les secours , que faut-il faire et ne pas faire ? Sache...

Que risque-t-on sur une plage ? Publié le 03/07/2017 - 14h37

Cet été, vous allez fréquenter une plage et vous êtes bien décidé(e) à en profiter pleinement ! Pour qu’une surprise désagréable ne vienne pas gâcher vos vacances, voici une petite revue des divers pièges de la plage que vous pourrez donc facilement...

Plus d'articles