PUBLICITÉ

Que faire en cas d'alerte au courrier suspect ?

Publié par Dr Philippe Burton le 09/11/2001 - 00h00
-A +A

En cas d'alerte suspectant une contamination par le bacille du charbon, la prise en charge a été définie en plusieurs étapes.

PUB

Recommandations du Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et de l'Environnement

La personne éventuellement contaminée devra révéler le nom et les coordonnées de son entourage direct afin qu'il puisse être convoqué si le bacille du charbon est mis en évidence dans les prélèvements effectués.Toutes les personnes présentes dans la zone exposée doivent être identifiées.Les personnes exposées encore présentes à l'arrivée des services de secours, doivent être immédiatement décontaminées et transférées dans une zone proche afin de pouvoir procéder à une évaluation médicale et déterminer les risques.(Cette zone doit se situer en dehors de la zone exposée et être verrouillée). Si les personnes exposées ne sont plus présentes, elles auront sans doute pris contact avec leur médecin généraliste et avec d'autres instancesofficielles. Il y a lieu d'élaborer des procédures afin que ces personnes puissent elles aussi faire l'objet d'une décontamination efficace et des mesures prophylactiques qui s'imposent (traitement par antibiotiques : Ciprofloxacine).Il y a lieu de recueillir une série de données personnelles pour toutes les personnes présentes dans la zone exposée.En cas de dispersion secrète, l'alerte ne sera donnée que lorsqu'il y a deux ou plus de cas suspects ou confirmés d'anthrax. Dans ce cas, une étude épidémiologique déterminera a posteriori la zone exposée et on développera des procédures pour donner la prophylaxie aux personnes exposées et si possible aussi rassembler les vêtements et le matériel afin de les désinfecter.Tous les laboratoires cliniques doivent être informés lorsqu'il existe une menace de propagation malveillante d'anthrax. Il convient d'être particulièrement attentif à tous les isolements de

Autres recommandations :

  • Toute personne qui découvre une enveloppe ou un colis jugé suspect doit immédiatement prendre contact avec la police, en précisant les informations portées sur l'enveloppe et éventuellement la nature du produit si celle-ci a été ouverte.
    Il est nécessaire de recouvrir rapidement le courrier, d'arrêter toute ventilation, de fermer la porte et de quitter les lieux sans délais.
  • 2. La police se déplacera le plus vite possible afin d'isoler l'enveloppe et de la mettre dans un conteneur scellé. Celui-ci sera adressé, pour une analyse bactériologique, génétique et biochimique à un laboratoire de référence.

Publié par Dr Philippe Burton le 09/11/2001 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
La maladie du charbon, ou anthrax : une arme biologique ? Mis à jour le 21/10/2001 - 00h00

L' anthrax ou maladie du charbon , une très ancienne maladie qui revient à l'actualité dans de dramatiques circonstances. Elle touche les animaux, surtout les ruminants, et plus rarement l'homme. Mise à part l'hypothèse d'un acte criminel, l'homme pe...

Plus d'articles