PUBLICITÉ

Prématurés: des câlins contre la douleur?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/05/2008 - 00h00
-A +A

La méthode kangourou, ou peau à peau, consiste à faire porter le bébé par l'un de ses parents, peau contre peau. Elle permet aux enfants nés avant terme de rester à la bonne température; et une étude récente vient de montrer qu'elle les aidait aussi à lutter contre la douleur.

PUB

Les bébés prématurés: miraculés et martyrs à la fois

De plus en plus nombreux grâce aux progrès de la médecine, qui sauve toujours plus d'enfants nés avant terme, les prématurés demandent, même s'ils sont en bonne santé, des soins très particuliers. Leur peau est très fragile, leur système nerveux parfois pas entièrement formé, et leurs poumons sont souvent immatures lors de l'accouchement. La naissance est d'ailleurs souvent traumatisante. Résultat: des enfants qui sont plus sensibles à la douleur et plus angoissés que ceux qui sont nés à l'heure. Et qui ont pourtant grand besoin de soins médicaux douloureux - prises de sang, sondes, parfois même intubation…

La méthode peau à peau

Attention, il ne s'agit pas d'un câlin habituel. La méthode kangourou consiste à porter l'enfant nu, à la verticale, contre la peau nue des parents. Le bébé est recouvert d'une couverture. Il atteint alors des conditions proches de celles de la grossesse: la température est proche de la température corporelle normale, et les légers mouvements effectués par le parent qui respire bercent le bébé et protègent aussi sa peau. L'angoisse, des bébés et des parents, diminue elle aussi. Grâce à tous ces bienfaits, le vécu des parents et des soignants était que la douleur était moindre chez les bébés portés; mais il restait à le vérifier scientifiquement.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 06/05/2008 - 00h00 Pediatrics, www.webmd.com
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Bronchiolite: prématurés en danger Publié le 24/10/2011 - 11h05

Comme tous les ans à cette période, la saison de la bronchiolite est revenue! Ce virus respiratoire très fréquent est très dangereux pour certains bébés fragiles.

Bronchiolite : comment m’assurer que mon bébé va bien ? Publié le 24/02/2017 - 15h29

D’octobre à mars, c’est la « saison » de la bronchiolite . Pour les parents de très jeunes bébés, cela veut dire surveiller chaque rhume pour vérifier si cette maladie potentiellement grave s’installe ou pas. Mais que faut-il surveiller au juste, et...

Plus d'articles