PUBLICITÉ

Les poux : facteurs de décrochage scolaire ?

Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/12/2002 - 00h00
-A +A

Les poux constituent-ils un facteur de décrochage scolaire pour les petits ? C‘est la question qui est posée par Nicole Maréchal, ministre de la Santé publique en Communauté francaise.

PUB
SOMMAIRE

La question semble à ce point brûlante qu'elle débouchera sur un forum de discussion au début de l'année prochaine…La chasse aux poux est ouverte dans les écoles (et à la maison) du 1er septembre au 30 juin. D'année en année, le problème des poux est récurrent. Et le combat est difficile à mener. Tout d'abord, les traitements sont fastidieux et, pour être totalement efficaces, doivent être répétés dans le temps. Cela exige des parents une certaine rigueur mais elle fait parfois défaut.Ensuite, il n'existe pas réellement de moyens de prévention : les répulsifs présentent une certaine efficacité mais elle n'est pas totale. Alors l'écartement de l'enfant atteint de pédiculose (l'infestation par les poux) est décidé jusqu'à disparition complète de ces hôtes indésirables. Mais nos chères têtes blondes perdent alors plusieurs jours d'école, sans compter que ce sont alors les parents qui doivent s'arranger pour garder l'enfant. En poussant la logique plus loin, il faudrait aussi interdire l'école aux frères et aux sŒurs, certainement contaminés aussi !

Tête à poux !

De plus, certains enfants plus que d'autres ont " des têtes à poux ". Pourquoi ? Nul ne le sait ! Mais ceux-ci peuvent présenter plusieurs pédiculoses sur l'année, multipliant alors les jours d'absence.Ils peuvent ainsi accumuler un retard scolaire difficile, voire impossible, à rattraper. L'écartement n'est donc pas la meilleure des choses et n'est visiblement pas très efficace. Nicole Maréchal veut en discuter ouvertement avec tous les acteurs en donnant la parole à chacun lors d'un forum de discussion qui se tiendra le 18 janvier prochain. Elle proposera probablement que l'enfant puisse être réinséré dans sa classe dès que le traitement est initié. Une campagne de sensibilisation débutera de toute manière dès avril prochain. L'objectif est d'informer les parents sur les mesures à prendre. Un dossier pédagogique à destination des écoles est d'ailleurs aussi en préparation.

Rappelons que comme nous le disions dans un article précédent (Poux de la patience), si la pédiculose n'est pas dangereuse en soi, elle peut entraîner des allergies et des infections au niveau des lésions de grattage. Il ne faut donc pas négliger nos chères têtes blondes…
Publié par Pierre Dewaele, journaliste médical et scientifique le 23/12/2002 - 00h00 Communiqué de presse de Nicole Maréchal 16/12/2002
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
maylany

mes deux petites filles ont des poux l'ainée en a depuis l'âge de 2ans et demi et la petite de 4 ans en a eu a cet age là aussi.
Leur mère que j'ai adoptée alors qu'elle avait 3 ans en avait déjà et cela jusque la puberté alors dites-moi: faut-il leurs donner la pilule contraceptive pour provoquer un changement d'hormones et qu'elles en soient debarrassées? jamais personne, aucun chercheur ni laboratoire, n'a à ma connaissance envisager cette possibilité.
un déréglment hormonal?
Oui l'exclusion crée des problèmes psychologiques chez l'enfant qui pourtant est traitée tous les deux jours avec tous ses produits soit disant revolutionnaires! et parfois dangereux.
Mon pére me raconte souvent que deux de ses cousines dormaient dans le même lit et l'une avait des poux et l'autre pas. Il exixte donc bien un facteur ou marqueur biologique ou physiologique a ce phénomène.
Mais l'homme est ainsi , il dépese des milliards pour des satellites et ne consacre presque rien , aucune étude sérieuse pourles poux de quelques milllimètres

Alors j'en appelle aux mécènes et aux laboratoires, aux chercheurs là un beau sujet de recherches qui vous vaudrait assurément le prix nobel.

PUBLICITÉ
A lire aussi
Le casse-tête des poux à l'école Mis à jour le 30/08/2010 - 00h00

La rentrée des classes approche et avec elle, c'est l'inévitable retour des poux qui se profile! Pourquoi aiment-ils tant l'école? Comment agir en cas d'épidémie?

Qui a une tête à poux ? Publié le 13/09/2016 - 15h27

Ma fille / Mon fils a une « tête à poux » ! C’est le désastre. Mais qu’entend-on exactement par là ? Et quels sont les comportements qui peuvent donner une « tête à poux » ?

5 idées reçues à bannir sur les poux ! Publié le 02/09/2013 - 12h01

Les dernières données scientifiques nous ont amené à réviser nos positions en matière de prévention et de traitement anti-poux. Inutile de nettoyer les draps et les écouteurs aux sprays insecticides ou encore de bannir nos petits pouilleux de l'école...

Au secours, c'est la saison des poux ! Publié le 06/10/2014 - 14h02

Avec la rentrée, les poux sont de nouveau au centre de l'actualité avec la diffusion de messages dans les écoles demandant à bien vérifier les têtes de nos enfants ! Détection rapide et traitement dès que possible sont les meilleures réponses, surtou...

Plus d'articles