PUBLICITÉ

Potage, bouillon, consommé, soupe : rien que des bienfaits pour la santé !

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2015 - 15h47
-A +A

La soupe mérite plus que jamais sa place à notre table. Boire un bol de soupe est un geste santé simple mais efficace pour manger plus de légumes et booster ses apports en fibres et vitamines...

PUB

La soupe apporte sa pierre à la pyramide alimentaire

La consommation mondiale de soupe s'élève en moyenne à 35,5 l par personne et par an. Si les Asiatiques se situent bien au-delà de ce chiffre, les Belges sont loin du compte avec 21 l seulement !

Constituée essentiellement d'eau et de légumes, la soupe occupe une place de choix dans la pyramide alimentaire. En effet, les professionnels de la santé recommandent de boire au moins 1,5l d'eau et de consommer 5 portions (400 g au total) de fruits et de légumes par jour. Or, une portion de soupe (250 ml) représente déjà un sixième de la quantité de liquide nécessaire et presque deux portions de légumes (150 g).

Un bouillon de santé

La soupe apporte des nutriments essentiels, tels que vitamines, minéraux, antioxydants et fibres : des atouts indispensables pour une alimentation équilibrée et saine. C'est aussi un moyen très pratique de faire manger des légumes aux enfants et aux adultes qui ne les apprécient pas !

Dans la chasse aux kilos superflus, rien de tel qu'un bon bol de soupe. C'est un excellent coupe-faim qui permet d'éviter les grignotages et n'accumule pas les calories. Pour un grand volume, la soupe de légumes (sans ajout de crème) contient peu de calories et peu de matières grasses (et plus particulièrement peu de graisses saturées), de même que peu de cholestérol. Une portion de soupe de légumes (250 ml) ne contient que 65 kcal.

Bien sûr, la soupe ne fait pas en elle-même maigrir. Mais, prise en entrée, elle permet d'être rassasié plus vite et de limiter son apport calorique global. En effet, il a été démontré chez des personnes en surpoids que la consommation de soupe en début de repas pouvait induire une économie en calories permettant à elle seule une perte de poids d'environ 3 kilos au bout de trois mois. De nombreuses études scientifiques montrent que la consommation de soupe joue un rôle bénéfique pour la gestion du poids en mettant en évidence une relation inverse entre l'IMC (Indice de Masse Corporelle) et la quantité de soupe consommée.

Initialement publié par C. De Kock, journaliste santé le 27/12/2005 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 22/09/2015 - 15h47

"Tous à vos bols du 14 au 20 janvier 2006, pour la 4e édition de la Semaine de la Soupe!", communiqué de presse de Knorr, décembre 2005.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Ne dites plus 'gros plein de soupe'! Mis à jour le 28/12/2004 - 00h00

Prendre un bol de soupe constitue un geste santé simple, facile et agréable. Du 8 au 15 janvier, la soupe sera à l'honneur lors de la Semaine de la Soupe. L'occasion de rappeler les bienfaits d'un aliment qui mérite une place de choix sur notre table...

La soupe mérite une place de choix dans notre alimentation Mis à jour le 16/01/2007 - 00h00

La Semaine de la Soupe entend attirer l'attention sur les bienfaits de cette préparation incontournable dans notre alimentation. Cette manifestation fête jusqu'au 20 janvier son 5e anniversaire autour de la soupe de tomates aux boulettes, la préférée...

Le régime DASH, c'est quoi ? Publié le 28/04/2017 - 15h32

Le régime DASH est plébiscité par toutes les instances médicales et nutritionnelles et qui réussit deux exploits en un : baisser l'hypertension et maigrir. Décryptage et application.

Plus d'articles