PUBLICITÉ

Le phénomène de vieillissement de la peau

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 14h28
-A +A

Hommes ou femmes, peaux claires ou foncées, nous sommes ou serons tous touchés par le vieillissement - et en particulier celui de notre épiderme, indissociable du vieillissement du corps dans son ensemble. Tour d'horizon.

PUB

Le vieillissement cutané: épiderme et derme

Le renouvellement cellulaire, aux alentours de 50 ans, a tendance à ralentir : l'épiderme s'amincit tandis que, parallèlement, sa partie la plus superficielle, la couche cornée, s'épaissit. Résultat, une peau rugueuse et sèche. Quant au derme, zone plus profonde, il diminue de 6% tous les dix ans. En cause, des fibres de collagène et des fibres élastiques fragmentées. La peau perd sa souplesse, les rides se creusent et l'épiderme en général devient bien moins résistant aux agressions extérieures et aux chocs, même minimes.

Le vieillissement cutané: les mélanocytes

Ces cellules sont celles responsables de notre pigmentation. À partir de la cinquantaine, elles tendent elles aussi à diminuer : moins dix pour cent par décennie, en plus de voir leur activité diminuer. C'est ce phénomène qui provoque une quantité et une répartition du pigment dans les cellules de l'épiderme moins homogène. Des zones trop pigmentées, ou taches solaires, apparaissent sur les mains et le visage tandis que des zones au contraire dépigmentées (taches blanches "en confettis") surgissent sur les bras et les jambes.

Initialement publié par Emilie Veyretout le 02/04/2006 - 02h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 29/05/2017 - 14h28
Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
La peau jeune mixte, une réalité complexe Publié le 28/11/2013 - 16h46

Entre 16 et 20 ans, une jeune fille sur trois définit sa peau comme mixte . Si elle demeure un fantasme pour les mères, une peau, selon elles, "idéale, fraîche, lisse et rebondie au toucher". Elle reste néanmoins le cauchemar des ados qui la définiss...

Une belle peau au coeur de l'hiver Publié le 22/12/2017 - 09h30

L'hiver n'est pas tendre avec notre peau surtout lorsque celle-ci est particulièrement sèche ou fragile. Agressée par le froid, le vent et le chauffage, notre peau se déshydrate, tiraille, s'irrite et, comme le déficit en eau est important, l'épiderm...

Peaux grasses : en finir avec les pores dilatés Mis à jour le 06/10/2016 - 10h01

Les peaux grasses en plus de devoir traiter l’excès de sébum et les imperfections doivent composer avec les pores dilatés et un grain de peau irrégulier. Les conseils de nos experts pour en finir avec ces pores trop visibles.

Plus d'articles