PUBLICITÉ

Petit écolier deviendra grand

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 20/09/2005 - 00h00
-A +A

… pourvu que papa et maman lui confient des responsabilités! Encourager les premiers désirs d'autonomie chez son enfant en âge préscolaire favorise son adaptation sociale et ses performances scolaires au cours des études primaires. Explication.

PUB

D'après une étude canadienne récente, les parents qui encouragent leur enfant au stade de la troisième maternelle (5 ans) à devenir autonome à la maison en lui confiant de petites tâches adaptées à son âge et en lui permettant de les choisir, lui assurent un précieux passeport scolaire et social pour les études primaires.

Un beau bulletin

Trois ans après, chez ces mêmes enfants désormais âgés de 8 ans et scolarisés en 3e primaire, les chercheurs ont démontré, rapports des instituteurs et tests standardisés à l'appui, que ce modèle d'éducation flexible et ouvert, appelé "soutien de l'autonomie", axé sur le point de vue de l'enfant, expliquant les demandes qui lui sont faites, lui proposant des choix, et ne faisant pas appel à un discours contrôlant, avait favorisé leur réussite scolaire et la richesse de leurs contacts sociaux.

La bosse de la lecture et du calcul pour tous

Ces résultats ont été validés sur tous les enfants de l'étude et ce, peu importe leur statut socioéconomique, leur sexe et leur quotient intellectuel. Le soutien de l'autonomie par les parents a été positivement associé à une augmentation des aptitudes en lecture et en calcul.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 20/09/2005 - 00h00 Joussemet, M. Journal of Personality, Octobre 2005; vol 73.
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le psychologue scolaire : un interlocuteur privilégié Mis à jour le 24/09/2002 - 00h00

Alerté par les professeurs ou les parents, le psychologue scolaire rencontre les enfants en situation d'échec et travaille à rétablir une communication indispensable à la stabilité psychologique de l'élève. Suzanne Guillard, psychologue scolaire, nou...

Le doudou des enfants : qui rassure-t-il ? Publié le 28/11/2013 - 16h47

L'objet transitionnel des tout-petits, leur doudou, c'est un nounours, un vieux chiffon, une poupée. … Il rassure l'enfant, le console. Il semble souvent, pour l'entourage être un besoin important de l'enfant. Mais est-ce vraiment le cas ?

Plus d'articles