PUBLICITÉ

Le pamplemousse : soleil et tonus dans l'assiette

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/02/2016 - 10h26
-A +A

Le pamplemousse est l'un des plus gros représentants de la famille des agrumes... et comme pour les autres, ses apports ne se limitent pas à la vitamine C. Et puis c'est vrai que cette grosse boule jaune évoque irrésistiblement le soleil: de quoi s'évader en pensée durant les longues journées d'hiver!

PUB

Pamplemousse : un fruit pour l'hiver !

Digne représentant de sa famille en saveur et en taille, le pamplemousse est pauvre en calories et en sucres, ce qui ne le dispense pas du bon goût. Juteux, parfumé, il ne se réserve pas au petit déjeuner mais fait aussi merveille en dessert, ou même en plat. 

Evidemment, le pamplemousse est riche en vitamine C. Un demi-pamplemousse
couvre à lui seul la totalité de l'apport journalier recommandé ! En raison de l'impact positif de cette vitamine sur l'immunité, le pamplemousse vient à point nommé pour l'hiver.
Cette vitamine présente aussi l'avantage d'augmenter l'assimilation du fer inorganique présent dans les autres aliments consommés au cours du même repas (pain, céréales...). Un bon plan pour les femmes, très nombreuses à présenter des réserves trop basses en fer.

Le pamplemousse au-delà de la vitamine C

A côté de la vitamine C, le pamplemousse regorge aussi de bêta-carotène ou pro-vitamine A, reconnue aussi pour ses vertus antioxydantes. Il procure une bonne dose de vitamine B9 ou folate, très importante au début de grossesse et même déjà au moment de la conception du foetus. Il est également une bonne source de fibres, idéales pour réveiller les intestins paresseux en douceur... Et ses acides sont bons pour la digestion. Ils peuvent aussi, dans une marinade avant cuisson, attendrir une viande ou un poisson.
Certains régimes font du pamplemousse un élément central de la stratégie de la perte de poids. Outre son faible apport énergétique, le pamplemousse régulerait la synthèse d'insuline, ce qui pourrait expliquer son rôle présumé dans le poids. Cependant son apport ne peut se faire que dans le cadre d'une alimentation équilibrée – les régimes pamplemousse uniquement sont évidemment à déconseiller.

Initialement publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le 18/12/2007 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 12/02/2016 - 10h26

Conférence de presse sur les pamplemousses de Floride

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Vitamine C : avez-vous votre dose ? Mis à jour le 25/01/2017 - 11h59

Le scorbut, maladie mortelle qui avait disparu depuis le 18ème siècle, fait malheureusement son retour. Des cas ont été observés en Australie et en France. Elle est due à une carence en vitamine C. Mais un simple manque peut avoir des conséquences dé...

Plus d'articles