PUBLICITÉ

L’ostéopathie efficace contre les maux de dos

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/08/2015 - 16h28
-A +A

Même si l’on manque encore d’études parfaites, l’ostéopathie, avec le recul que donnent plus d’une dizaine d’années d’études, semble efficace pour lutter contre les douleurs lombaires.

PUB

L’ostéopathie a fait l’objet de nombreuses études

Vous connaissez sans doute l’ostéopathie, cette technique de manipulation de la colonne vertébrale et des autres articulations qui vise à guérir de nombreuses maladies et douleurs.

Elle est très populaire en Belgique : en 2011, 7% des adultes avaient consulté un ostéopathe dans l’année précédente. De nombreux troubles sont réputés soignés par cette médecine douce, mais en général elle est surtout recommandée pour des douleurs et des mauvaises postures. Et depuis longtemps, on la conseille contre les maux de dos. Mais quelle est son efficacité réelle ? Depuis une dizaine d’années, les études se multiplient sur le sujet.

 

Ostéopathie efficace contre les maux de dos

Selon une méta-étude menée par l’Institut Cochrane, référence en la matière, l’ostéopathie a bien fait ses preuves contre les douleurs lombaires. Certes, les études « parfaites », celles où le patient comme le praticien ignore s’il fait l’objet de la vraie thérapie ou d’un placebo, sont très difficiles à mettre en place dans le cas de l’ostéopathie puisque la personne qui manipule, au moins, sait de quoi il retourne. Mais même en tenant compte de cet inconvénient, l’ostéopathie apparaît comme le choix le plus efficace quand elle est comparée à plusieurs autres techniques et au placebo. La douleur diminue et les mouvements deviennent plus faciles suite au traitement.

 

Initialement publié par Gilles Goetghebuer, journaliste santé le 05/12/2006 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 10/08/2015 - 16h28

Licciardone, JC. et al., Ann Fam Med. 2013 Mar; 11(2): 122–129. doi:  10.1370/afm.1468

Franke, H. et al., BMC Musculoskelet Disord. 2014; 15: 286. Published online 2014 Aug 30. doi:  10.1186/1471-2474-15-286


Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
patiosi

Ces quelques mots pour répondre au journaliste qui en 2006 a publié cet article : s'est-il renseigné à propos de ces méthodes de soins complémentaires comme l'ostéopathie. Que l'on parle d'ostéopathie ou de microkinésithérapie, ces pratiques ne cherchent pas à se substituer à une médecine traditionnelle qui n'a guère évolué en trente ans.
A l'époque à laquelle où il écrivait ces lignes, ma mère attrapait un cancer de l'oesophage, elle est morte deux ans plus tard, de la même manière que mon père en 1984, avec les mêmes traitements...
Si j'avais connus ces pratiques, je l'aurais encouragée à essayer, non pour guérir, mais pour être accompagnée d'une manière plus naturelle que la morphine et autre chimios.

PUBLICITÉ
A lire aussi
Que soigne l'ostéopathie? Mis à jour le 05/07/2010 - 00h00

L'ostéopathe réalise des manipulations afin de corriger les déplacements des organes, du squelette et des muscles, susceptibles d'entraver la circulation sanguine et lymphatique et de contribuer à des maladies.

Ostéopathie : craquera, craquera pas ? Publié le 15/11/2016 - 12h47

Le craquement sinistre qui retentit quand le praticien manipule un membre, c’est un cliché… qui a sa part de vérité ! Mais pourquoi craquons-nous parfois quand nous allons chez l’ostéopathe ? Et faut-il le craindre ou le souhaiter ?

L’ostéopathie: une arme contre les douleurs articulaires? Publié le 05/10/2012 - 12h12

Les motifs de consultation en ostéopathie sont souvent les mêmes: mal au dos, mal au cou. Bref mal aux articulations! Mais quelle est l’action de l’ostéopathie sur ce type de douleurs? Est-elle compatible avec d’autres approches?

Plus d'articles