PUBLICITÉ

Obésité maternelle : il faut aider les femmes à lutter contre le surpoids

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/02/2015 - 17h07
-A +A

Prendre du poids pendant la grossesse, ou être en surpoids ou obèse au moment où l’on tombe enceinte, est dangereux pour l’enfant à naître. Un groupe d’étude spécialisé recommande une action urgente.

PUB

Aider les (futures) femmes enceintes à ne pas prendre du poids

Les conséquences de l’obésité et du surpoids des filles et des femmes en âge de procréer sont tellement importantes qu’il faut une intervention urgente pour les aider à ne pas prendre du poids. C’est le message principal de DORIAN, un consortium financé par la Commission européenne, qui s’est penché pendant trois ans sur les conséquences pour le bébé à naître d’un surpoids ou d’une obésité de la mère. La conclusion est sans appel : « Le profil métabolique, le poids corporel et le développement cardiaque chez les enfants sont influencés par un surpoids avant la grossesse, combiné à une prise de poids pendant la grossesse, et par le poids maternel et le contrôle glycémique à la fin de la grossesse. Prendre du poids entre les grossesses successives (communément observée chez les femmes) affecte également ces données. »

La prise de poids pendant la grossesse influence la santé du bébé

Différents mécanismes jouent dans le lien entre le surpoids de la mère et la santé de l’enfant. A commencer, tout simplement, par le fait que prendre du poids est lié à une alimentation moins saine : plus riche en graisses saturées, moins en vitamines. Par ailleurs, le placenta des mères qui mangent beaucoup de graisses protège moins bien le fœtus contre les variations de l’hormone du stress (le cortisol). Ceci est lié à une augmentation du risque de troubles de l’humeur à l’âge adulte. Enfin, le surpoids et l’obésité maternelle, associés au fait de prendre du poids de manière excessive pendant la grossesse, raccourcit la longueur des télomères, ces petits morceaux d’ADN qui sont à l’extrémité des chromosomes. Leur longueur est importante parce que plus ils sont courts, plus le risque de maladies liées à l’âge semble être important. Ils raccourcissent de toute façon avec l’âge, et l’inflammation, mais les enfants nés de mères en surpoids semblent partir avec un patrimoine réduit à la base.

Initialement publié par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/02/2015 - 17h07 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 27/02/2015 - 17h07

Communiqué de presse The Developmental ORIgins of healthy and unhealthy AgeiNg (DORIAN), 17 février 2015.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
Dkb59000

D'où les réflexions de certains professionnels du medical : les gros ne devraient pas avoir d'enfants.
Les cons non plus.
Il faut arrêter avec cela. On focalise tout sur le poids. On accuse le poids de tout. Mais on ne cherche pas à savoir ( notamment pour les medecins) pourquoi une femle prend trop de poids, notamment durant la gestation.
Sauf à dire qu'elle s'empiffre.
Et bien non messieurs ( et mesdames) les ayatollah de l'imc : bcp de femmes ne s'empiffrent pas. Elles subissent.
Personnellement, je suis végétarienne, je mange équilibré, je me bouge. Je suis a 5 mois et déjà +7 kg.
En etant déjà en surpoids, alors que je contrôle mon alimentation.
Alors, le harcèlement medical, mettez vous le où je pense.
Mes analyses sont excellentes, ma gestation se passe bien et à part ce poids ( qui m'embête plus que les qq professionnels dégoûtés de devoir m'ausculter...ben oui, ils n'aiment pas les grosses vaches et ne se gênent pas pour bien vous le faire sentir ou le dire).
Ras le bol de cet acharnement !
Qu'on refelchisse un peu sur les causes veritables de ces prises de poids non justifiées : additifs, et autres saloperies que l'on met dans la bouffe, qui foutent en l'air nos organismes.
Mais ça, faut pas le dire... N'est ce pas!? C esz tellement plus facile d'accuser systématiquement les gens d'être les seuls responsables de leur etat de santé...
Tsss

PUBLICITÉ
A lire aussi
Poids du bébé: tout se décide avant la grossesse Mis à jour le 30/10/2007 - 00h00

Le poids d'un bébé à la naissance est davantage lié à la corpulence de sa mère avant la grossesse qu'à sa prise de poids durant la grossesse. C'est la lecon d'une étude récente, et elle est importante: un gros bébé risque de souffrir d'un accouchemen...

Plus d'articles