PUBLICITÉ

Muguet : cette jolie plante est aussi un poison !

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 27/04/2004 - 00h00
-A +A

Sous les jolies clochettes odorantes que nous offrons traditionnellement comme porte-bonheur le 1er mai, jour de la fête du travail, le muguet est aussi une redoutable plante toxique. Quelques mesures de précaution simples s'imposent.

PUB

Muguet : les présentations

Le muguet (convallaria maialis) ou lys des vallées est une plante herbacée vivace de 10 à 30 cm de haut qui pousse généralement dans les sous-bois d'Europe. Il ne possède que deux feuilles, vertes et allongées, ainsi qu'une hampe unique portant des fleurs blanches en forme de clochettes. Il fleurit d'avril à juin. De juillet à octobre, les fleurs cèdent la place à des baies rouges, rondes, contenant des graines. Le nom francais dérive du mot latin muscus, qui signifie musc, hommage à son parfum doux et agréable.

La tradition du premier mai remonte à la nuit des temps. Dans l'Antiquité, les marins reprenaient la mer à cette date. Chez les Celtes, il marquait le début du premier semestre de l'année. Au Moyen Age, il ouvrait le mois des fiançailles. A la Renaissance, muguet était offert comme porte-bonheur. Si la fête du travail a été instaurée vers la fin du XIXe siècle, ce n'est que depuis les années 70 que le muguet lui est (commercialement) associé.

Le muguet est un poison

Toutes les parties du muguet (fleurs, feuilles, tiges, baies) sont toxiques. Même l'eau dans laquelle a séjourné le bouquet le devient. Il y a risque d'intoxication si les quantités absorbées sont importantes ou s'il s'agit d'enfants. En cas d'intoxication, des troubles digestifs (irritation de la bouche, douleurs abdominales, nausées, vomissements, diarrhées) se manifestent en premier lieu. Surviennent ensuite des troubles cardiaques : ralentissement du rythme cardiaque et troubles du rythme. En cas d'intoxication massive, il existe un risque de décès par arrêt cardiaque. On observe parfois de la somnolence, des vertiges, des convulsions, des tremblements et une augmentation du volume des urines. L'intoxication par le muguet peut être grave et nécessite donc souvent une évacuation digestive associée à une surveillance cardiaque.

Publié par C. De Kock, journaliste santé le 27/04/2004 - 00h00

" Le muguet ", Centre Antipoison de Lille

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Décorations de Noël : attention aux accidents ! Mis à jour le 15/12/2014 - 16h53

Le sapin, les guirlandes électriques, les bougies doivent être maniés et installés de façon sûre pour éviter les risques d'accidents , d'autant plus que les fêtes de Noël se déroulent en famille, entourées d'enfants de tous les âges. Il n'est jamais...

Goji : la petite baie qui fait beaucoup de promesses… Publié le 11/09/2014 - 09h51

Antioxydantes, antiâge, bonnes pour tous les organes ou presque, énergisantes… Les baies de goji ont toutes les vertus, du moins si l’on croit les gens qui nous les vendent ! Bienfaits des baies de goji ? Faisons le tri entre le marketing et la scien...

Un Noël serein pour votre chat Publié le 20/12/2011 - 11h13

La fin de l'année approche et les préparatifs de Noël débutent dans la maison. Mais la bonne humeur ambiante ne doit pas vous faire oublier votre petit félin, qui pourrait faire mauvais usage des décorations et plats de fête.

Plus d'articles