PUBLICITÉ

Monoxyde de carbone : ne vous laissez pas intoxiquer !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 23/12/2008 - 00h00
-A +A

En 2013 en Belgique, des centaines de personnes ont subi une intoxication due au monoxyde de carbone (CO). Il y a eu 538 accidents, 1251 victimes et 26 décès, ce qui fait de cette intoxication la première cause de mort toxique accidentelle en Belgique.

On ne voit pas le CO, on ne le sent pas, et pourtant toutes ces morts sont évitables. Voici des conseils pour vous protéger.

PUB

Tous les appareils de combustion incomplète génèrent du monoxyde de carbone (CO)

Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant très toxique résulte d'une combustion incomplète (bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane). C'est ainsi que les cas d'intoxications augmentent chaque année en début d'hiver, avec la remise en route du chauffage ou de l'eau chaude. Certes, les installateurs et revendeurs de matériel de chauffage jouent un rôle important dans la prévention des intoxications au CO (révision, réglages et conformité des appareils) mais les particuliers se doivent également d'être très vigilants.

Quels sont les signes d'une intoxication au CO?

La forme aiguë de l'intoxication impose une prise en charge en urgence. Elle se manifeste par des vertiges, une perte de connaissance, une sorte de paralysie musculaire, voire un coma et le décès. Les symptômes sont spectaculaires et touchent souvent plusieurs membres d'une même famille ou d'une collectivité.
L'intoxication chronique (progressive) quant à elle entraîne des maux de tête, des nausées, une confusion mentale, mais aussi parfois des troubles de la vision, de l'odorat ou du goût, des troubles du sommeil, de la mémoire, de l'attention, des douleurs thoraciques, abdominales, musculaires, etc. Ces signes n'étant pas spécifiques, l'intoxication est plus difficile à détecter. Mais en cas de suspicion, il suffit d'analyser la composition de l'air expiré avec un carboxymètre, un détecteur spécifique du monoxyde de carbone.

Prévenir les intoxications au monoxyde de carbone

La présence du monoxyde de carbone peut être révélée par un détecteur spécifique que vous pouvez acheter dans les magasins de bricolage.

Huit conseils pratiques pour éviter les accidents

  1. Chaque année, avant la période de froid, faites entretenir votre chaudière par un professionnel qualifié. 
  2. Vérifiez le bon état de votre conduit de cheminée. Un ramonage est obligatoire deux fois par an. 
  3. Vérifiez que l'évacuation des fumées s'effectue bien à l'extérieur. A noter que les appareils mobiles de chauffage d'appoint (butane, propane, pétrole) ne doivent être utilisés que par intermittence et exclusivement dans des locaux ventilés. 
  4. Ne vous chauffez jamais avec des radiateurs de camping destinés à l'extérieur, ni en allumant le four de la cuisinière, porte ouverte ! 
  5. Les appareils neufs fonctionnant au gaz naturel doivent obligatoirement présenter le marquage CE et pour certains appareils de cuisson haut de gamme, la marque NF GAZ Sélection 
  6. N'utilisez les petits chauffe-eau sans évacuation de fumées que de façon intermittente et pour une courte durée (8 minutes maximum). Ils doivent être installés dans une pièce suffisamment grande et aérée. Et sont interdits dans une salle de bains ou une douche, une chambre à coucher ou une salle de séjour, et dans les logements d'une seule pièce (studios). 
  7. N'installez pas une hotte raccordée à l'extérieur dans une pièce où se trouve également un appareil raccordé à un conduit de fumée. 
  8. Nettoyez régulièrement les brûleurs de votre cuisinière à gaz : la flamme doit être bleue et courte dans chaque orifice, et ne pas noircir le fond des casseroles.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 23/12/2008 - 00h00

Direction générale française de la santé (DGS), octobre 2008. Centre anti-poison.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Monoxyde de carbone : redoublez d'attention Mis à jour le 10/01/2006 - 00h00

Indolore et invisible, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant qui intoxique chaque année plusieurs miliers de personnes en Europe. Les personnes en situation précaire ne sont pas les seules victimes, nous pouvons tous être concernés. Cet hiver,...

Monoxyde de carbone : un tueur silencieux ! Mis à jour le 14/12/2001 - 00h00

Avec l'hiver, les chauffe-eau, chaudières, poêles à bois ou au charbon… tournent à plein régime. Cependant, mal réglés, ceux-ci peuvent provoquer l'émission d'un gaz incolore, inodore et invisible : le monoxyde de carbone (CO).

Les bons réflexes en cas d'incendie Mis à jour le 25/01/2010 - 00h00

En Belgique, un incendie se déclare toutes les heures à peu près: 10 000 incendies chaque année. Pour les éviter, quelques règles de prudence sont à observer. Alors comment éviter les incendies , comment les détecter à temps et comment réagir?

Plus d'articles