PUBLICITÉ

Mieux connaître le sommeil et ses phases

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/04/2008 - 00h00
-A +A

Indispensable pour se reposer, se ressourcer, et même pour mémoriser, le sommeil est une fonction vitale. Comment s'organisent les différentes phases de notre sommeil et quelles sont leurs caractéristiques?

PUB

Quelles sont les différentes phases du sommeil ?

On distingue 3 types de sommeil (sommeil léger, sommeil profond et sommeil paradoxal) et 4 stades de sommeil (1 à 4).
Le sommeil léger correspond à l'endormissement et aux stades 1 et 2. L'activité du cerveau se ralentit progressivement comme on peut le voir sur les enregistrements cérébraux. Le dormeur se réveille très facilement, au moindre bruit.

Le sommeil profond, ou sommeil lent (stades 3 et 4), se caractérise sur les enregistrements cérébraux par des ondes lentes de plus en plus amples. Elles témoignent d'un ralentissement encore plus important de l'activité cérébrale. Cette fois-ci, le dormeur est très difficile à réveiller. Il est insensible aux stimuli extérieurs.

Le sommeil paradoxal est très particulier car le tonus musculaire disparaît tandis que le cerveau reprend une activité similaire à celle observée lors du stade 1. Les yeux sont l'objet de salves de mouvements rapides. Au cours de ce type de sommeil, le dormeur est là encore très difficile à réveiller.

Le corps entier s'endort...

Parallèlement à la baisse progressive de l'activité cérébrale lors de l'approfondissement du sommeil (passage du stade 1 au stade 4), les fonctions de l'organisme diminuent elles aussi : ralentissement du pouls, de la respiration, baisse de la tension artérielle, du tonus musculaire et de la température corporelle.

En revanche, lors du sommeil paradoxal, malgré une chute totale du tonus musculaire, les muscles sont l'objet de petites contractions brèves, particulièrement aux extrémités et aussi au niveau des yeux (contractions oculomotrices). Chez les hommes et les femmes, il existe respectivement des érections péniennes et clitoridiennes, avec un afflux de sang dans ces régions. Ce n'est pas tout, durant cette période très particulière du sommeil, le pouls, la tension artérielle et la respiration sont instables. Et c'est durant cette période de sommeil que s'installent les rêves…

Publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 08/04/2008 - 00h00 Institut national français du sommeil et de la vigilance (www.institut-sommeil-vigilance.org).
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Le sommeil et ses cycles Mis à jour le 16/12/2008 - 00h00

Nous passons un tiers de notre vie à dormir. Alors autant le faire bien! Pour cela, il est important de comprendre comment se déroule une nuit de sommeil, comment se découpent ses différentes phases, et comment l'âge peut modifier notre sommeil.

Le sommeil et la personne âgée Mis à jour le 07/01/2003 - 00h00

Le plus souvent, en vieillissant, on dort moins bien. Plusieurs facteurs interviennent dans ces modifications. Certains sont dus à la vieillesse, d'autres peuvent être causés par la prise de médicaments par exemple.

L'âge diminue le nombre de rêves Mis à jour le 22/06/2009 - 00h00

Avec l'âge, le sommeil évolue et finit par présenter de nombreuses caractéristiques qui le distinguent du sommeil des plus jeunes. On retiendra facilement qu'avec l'âge, on rêve de moins en moins, mais il existe bien d'autres différences.

Le sommeil et la personne âgée (2) Mis à jour le 15/01/2003 - 00h00

Nous avons vu précédemment les différentes phases du sommeil, ces informations nous permettent de cerner les modifications du sommeil auxquelles doivent faire face les personnes âgées.

Plus d'articles