PUBLICITÉ

Mémoire auditive ou mémoire visuelle ?

Mise à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/03/2014 - 15h41
-A +A

Vous avez une mémoire plutôt auditive ou visuelle ?

Même instinctivement, vous le savez certainement déjà.

Explications.


PUB

Nos sens sont impliqués dans la mémorisation.
Nous avons notamment tous une mémoire visuelle et auditive, mais celles-ci ne sont pas forcément équivalentes, l’une ou l’autre pouvant prédominer chez certaines personnes.

Apprentissage scolaire, activités professionnelles et même pendant les loisirs, notre mémoire est indispensable et il est intéressant de l’utiliser au maximum de nos capacités.

Savoir quelle est notre meilleure façon de mémoriser est donc un atout.
Mais sciemment ou inconsciemment, nous savons quasiment tous dans quelle forme de mémoire nous excellons.

 

Vous avez une mémoire visuelle...

Vous fermez les yeux et les souvenirs reviennent.
Une simple photo évoque beaucoup de choses pour vous. Lorsque vous repensez au dernier spectacle auquel vous avez assisté, vous le revoyez plutôt en images, alors que si vous aviez une mémoire à prédominance auditive, ce serait plutôt les dialogues ou la musique que vous évoqueriez en premier. Si vous pensez à un repas au restaurant, vous le revoyez en images : l’aménagement de la salle du restaurant, la présentation des plats, etc. 

En pratique

  • Lorsque vous voulez vous souvenir de quelque chose, écrivez : numéro de téléphone, nom d’une personne, adresse, discours…
  • Utilisez des post-it, faites des listes, variez les couleurs et écrivez soigneusement avec de belles lettres espacées, etc. 
  • À l’école, à la fac ou au travail, faites des schémas, des dessins, des tableaux, écrivez une synthèse, listez par écrit les mots clés à retenir. 

Vous avez une mémoire auditive...

Vos souvenirs sont accompagnés de sons.
Ainsi, lorsque vous évoquez une cascade, le bruit intense de l’eau qui tombe lui est intiment associé. Pour vous, faire la cuisine, c’est aussi et surtout le bruit des casseroles, du fouet dans un bol ou le crépitement de la viande qui cuit, l’eau qui bout, etc.
De même, après une soirée entre amis, vous vous souvenez plus facilement des conversations que de la façon dont certains invités étaient habillés. À chaque situation, un environnement sonore. 

En pratique

  • Répétez à haute voix ce que vous voulez mémoriser. Commentez et n’hésitez pas à chuchoter, à marmonner. 
  • Faites répéter vos interlocuteurs et posez des questions.
  • Pour réviser un cours dans le cadre scolaire ou d’une formation, lisez-le à haute voix.
  • Et en cours, soyez très attentif(ve) aux explications du prof ou du formateur. 

Initialement publié par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 31/03/2014 - 10h41 et mis à jour par Isabelle Eustache, journaliste Santé le 26/03/2014 - 15h41

Institut Moncey.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Simples trous de mémoire ou maladie d'Alzheimer? Publié le 08/12/2014 - 09h24

Oublier un code, perdre ses clés, se tromper de couloir de métro, ne pas se rappeler un numéro de téléphone...… De tels troubles de la mémoire augmentent naturellement avec l'âge. Ils ne révèlent pas tous pour autant les prémices de la maladie d'Alzh...

Mémoire : 3 atouts pour la protéger Publié le 04/04/2017 - 17h11

Les pertes de mémoire liées à l'âge sont toujours angoissantes, parce qu'elles évoquent le spectre de la maladie d'Alzheimer. Cependant, même jeune, il arrive que les performances de notre mémoire ne nous paraissent pas satisfaisantes. A court ou à l...

La surdité chez les chiens et chats Mis à jour le 13/02/2007 - 00h00

Votre chien ou votre chat ne semble plus réagir à vos appels ou est surpris lorsque vous l'abordez sans avoir été vu préalablement? Il convient de vérifier s'il possède une acuité auditive normale.

Plus d'articles