PUBLICITÉ

Marchez Mesdames, c'est bon pour la mémoire...

Mise à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/02/2017 - 16h25
-A +A

C'est pourtant vrai, et même pour les femmes de plus de 70 ans ! Encore mieux, une heure et demie de marche par semaine suffit pour augmenter les performances cognitives, ce qui a pour effet d'éloigner les maladies telles que la maladie d'Alzheimer. Et en plus, vous éloignerez les maladies cardiovasculaires, car l'exercice est aussi excellent pour le coeur.

PUB

La marche protège votre cerveau

Avec le vieillissement de la population, les maladies neurodégénératives qui touchent le cerveau, telles que les démences, dont la tristement célèbre maladie d'Alzheimer, deviennent un problème de santé publique. Outre les recherches portant sur les traitements, la prévention est également un domaine très intéressant qui progresse à vive allure. Dans ce domaine, l'activité physique en général, et la marche en particulier ont fait leurs preuves.

C'est ainsi qu'une équipe de chercheurs américains s'est penchée sur l'association entre l'activité physique et les performances intellectuelles. Leurs résultats sont très convaincants. En effet, en suivant près de 20.000 femmes âgées de 70 à 81 ans, les auteurs constatent que l'exercice physique contribue à améliorer les capacités cognitives : mémoire verbale, attention et concentration. Et point trop n'en faut, puisqu'une heure et demie par semaine de marche à allure modérée suffit à baisser de 20% le risque de déclin cognitif.

La marche est l'activité physique la plus facile et la plus abordable

Parallèlement, selon les résultats d'une étude portant sur les maladies coronariennes, l'activité physique est un très bon facteur protecteur. En effet, parmi les femmes ayant participé à cet essai, ce sont celles qui pratiquent le moins d'activité physique qui présentent le risque cardiovasculaire le plus élevé, et ceci quel que soit leur indice de masse corporelle. Plus l'activité physique est élevée, plus le risque cardiovasculaire baisse.

En d'autres termes, sans viser le marathon, toute activité physique régulière, même modérée, sera bénéfique tant pour le coeur que pour le cerveau ! En outre, la marche, il n'y a rien de plus facile. Une paire de chaussures confortables et le parc le plus proche suffisent. Et inutile d'attendre 70 ans, les bienfaits sont immédiats. 

Initialement publié par Dr Philippe Presles, adapté par C. De Kock, journaliste santé le 09/11/2004 - 00h00 et mis à jour par Marion Garteiser, journaliste santé le 08/02/2017 - 16h25

Weuve J. et coll., Physical Activity, Including Walking, and Cognitive Function in Older Women, JAMA, 292 : 1454 - 1461, september 2004 ; Wessel T.R. et coll., JAMA, 292 : 1179-1187, september 2004.

Notez cet article
PUBLICITÉ
A lire aussi
Comment pratiquer la marche rapide ? Publié le 31/07/2017 - 16h11

La marche est l’activité physique la plus naturelle et la plus simple. Sans contre-indication, elle est accessible à tous. Dans sa version rapide, également dite marche sportive , voici quelques conseils pour bien débuter et profiter des bienfaits de...

Le sport : de vrais bénéfices contre le cancer du sein Publié le 12/10/2016 - 09h44

Avant (en prévention), pendant et après un cancer du sein , l’ activité physique est particulièrement recommandée aux femmes. Il est maintenant bien démontré que se bouger régulièrement est un atout pour réduire les risques de développer un cancer du...

Plus d'articles