PUBLICITÉ

Maquillage : attention à la péremption

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le 28/11/2006 - 00h00
-A +A

Etes-vous de celles dont la salle de bain regorge de produits de maquillage entamés, testés, abandonnés, et ré-essayés ? Si oui, méfiez-vous : tout comme les autres produits, ces cosmétiques ont une durée de vie limitée qui peut être plus ou moins longue selon les cas.

PUB

Le principal impératif pour utiliser le maquillage dans des conditions optimales est de prêter une attention particulière au moment où il a été acheté et surtout à celui où il a été utilisé pour la première fois. Pour vous faciliter la tâche, le mieux est encore de noter quelque part la date exacte où vous avez entamé votre produit de maquillage (éventuellement, utilisez un code pour marquer le produit). Sur la plupart des emballages vous trouverez un pictogramme représentant un pot ouvert et un chiffre suivi de la lettre m. Ceci représente le laps de temps endéans lequel il est conseillé d'utiliser le cosmétique une fois qu'il est ouvert, le m figurant pour " mois ".

Dépasser la date : quels risques ?

Cela dit, rassurez-vous : si le cosmétique est utilisé au-delà de ses limites, les conséquences ne sont pas gravissimes, même si elles risquent d'être parfois embarrassantes. Les produits de maquillage ne sont jamais périmés au point de nuire mais leur action, leur onctuosité et leur parfum s'altèrent avec le temps. Les deux principaux écueils se manifestent par un risque d'allergie et une efficacité diminuée. Pour vous donner une idée : les mascaras, eye-liners et rouges à lèvres tiennent environ un an. Le vernis à ongles peut être conservé durant deux ans, les fonds de teint peuvent s'utiliser un an (voire deux s'ils sont soigneusement conservés), les poudres quatre ans et les crayons encore plus longtemps…
Pour bien conserver vos produits, refermez-les correctement, stockez-les à l'abri de la lumière et tenez-les à l'écart de toute source de chaleur. Vérifiez aussi qu'ils n'ont pas changé de consistance, de couleur ou d'odeur (si tel est le cas, débarrassez-vous en, ils sont probablement périmés depuis longtemps).

Quelques précautions d'usage

Afin de limiter la prolifération des bactéries dans le maquillage, n'oubliez pas de nettoyer et de désinfecter régulièrement vos accessoires type pinceaux et houppettes (un lavage à l'eau savonnée suffit généralement).
Enfin, au risque de paraître égoïste, ne prêtez pas votre maquillage sous peine d'hériter des petits microbes des autres. Ce conseil vaut surtout pour les mascaras et autres produits déposés près des yeux (risque de conjonctivite, etc.) ainsi que pour les rouges à lèvre (risque d'herpes, etc.).

Publié par Muriel Luypaert, journaliste beauté le 28/11/2006 - 00h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Plus d'articles