PUBLICITÉ

Maladies des gencives: gingivite, parodontite et déchaussement des dents

Mise à jour le 16/04/2012 - 10h50
-A +A

PUB

La gingivite bactérienne

C'est l'inflammation de la gencive par la plaque bactérienne.

Cette inflammation est une réponse de l'organisme à une agression par la mise en place d'un système de défense: le système immunitaire. Elle se traduit par un gonflement souvent douloureux de la gencive qui apparaît alors rouge, lisse et qui parfois saigne au moindre contact (lors de la mastication ou du brossage).

Cette gingivite peut être localisée à une ou plusieurs dents mais peut aussi s'étendre à l'ensemble de l'arcade dentaire.

Cette maladie est la première étape des maladies qui peuvent atteindre le parodonte. Elle est réversible à condition d'éliminer la plaque bactérienne qui en est la cause et ce par la mise en place

  • d'un brossage efficace,
  • d'un détartrage si nécessaire
  • et de l'utilisation en complément d'un bain de bouche antiseptique prescrit par le chirurgien dentiste.

Les facteurs de risque de développement de la gingivite

1. Les facteurs locaux

La plupart du temps, les gingivites sont dues à une cause locale:

  • une mauvaise hygiène bucco-dentaire,
  • la présence de tartre,
  • des dents en malposition,
  • des obturations (plombages) anciennes,
  • des couronnes dentaires mal adaptées,
  • et/ou la présence d'appareils orthodontiques fixes, qui retiennent plus facilement la plaque, rendent le brossage moins efficace et favorisent ainsi l'accumulation de la plaque bactérienne.

Avec l'accumulation de plaque, on observe une augmentation graduelle du contenu en bactéries de plus en plus destructrices, qui ensemble produisent des toxines.

Ces toxines finissent par s'accumuler et causer la formation de sacs de pus, des poches. Il y a alors attaque des tissus buccaux et déclenchement de la réponse inflammatoire du corps.

2. Les facteurs généraux

C'est l'ensemble des facteurs qui vont altérer la réponse de défense de l'organisme (inflammatoire/immunitaire). Ils rendent ainsi la gencive plus sensible aux agressions du tartre ou de la plaque bactérienne. A la moindre irritation, la gencive s'enflamme. Ce sont par exemple:

  • Les facteurs hormonaux (lors de la puberté, des règles, de la grossesse, de la ménopause...).
  • Le tabagisme.
  • Le stress.
  • Ou encore certaines maladies du système immunitaire (virus du sida, hépatites...).

En outre, lors de maladies métaboliques comme le diabète, il existe un déséquilibre de la flore buccale, des composants de la salive, qui entraîne le développement d'une gingivite.

Enfin, elles peuvent être dues aussi à une carence en vitamines.

Il est donc nécessaire, en présence de ces facteurs, de ne pas laisser les éléments irritants s'installer, c'est-à-dire d'éliminer la plaque bactérienne de manière encore plus drastique et d'augmenter la fréquence des détartrages.

Initialement publié le 07/06/2001 - 02h00 et mis à jour le 16/04/2012 - 10h50
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUBLICITÉ
A lire aussi
Après la gingivite, la parodontite Mis à jour le 14/11/2011 - 17h50

La parodontite est en réalité une gingivite évoluée. L’inflammation qui était initialement localisée à la gencive s’étend progressivement aux autres structures sous-jacentes de support de la dent. Le point sur cette affection qui représente la premiè...

Plus d'articles